Le dico du métro : Daumesnil

Cette station doit son nom à un héros des guerres napoléoniennes.[ARCHIVES AFP]

Ouverte en 1909, cette station rend hommage au général Pierre Daumesnil.

 

Ce héros de guerre de l’ère napoléonienne a perdu une jambe lors de la bataille de Wagram en 1809, lorsque les soldats de l’Empire ont vaincu ceux de l’Autriche.

Devenu gouverneur du fort de Vincennes, Daumesnil a refusé de capituler lorsque les Russes ont envahi Paris en 1814, leur répliquant :

«Je rendrai Vincennes quand on me rendra ma jambe.» En 1830, il a aussi refusé de livrer à la vindicte de la foule les ministres de Charles X, retenus dans son fort. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles