Chambord va bientôt produire son propre vin

Le château de Chambord.[CC / joelsau / Pixabay]

Six hectares de cépages, dont deux provenant d'une vigne ayant échappé au phylloxéra au XIXe siècle, ont été plantés dans le domaine de Chambord (Loir-et-Cher), où 60.000 bouteilles devraient être produites dans cinq ans.

 

"Cette plantation est historique. C'est le retour d'une oeuvre d'art en France. Il n'y avait plus de vigne au château de Chambord depuis deux siècles", a déclaré vendredi à l'AFP Jean d'Haussonville, le directeur général du domaine.

"François Ier avait importé des vignes de Bourgogne en 1519. Mais les pieds plantés à l'époque ont été ravagés par les maladies. Au XIXe, le phylloxéra a aussi détruit toutes les vignes de France à l'exception de celles appartenant à Henry Marionnet à Romorantin", a-t-il expliqué.

 

Le plus vieux cépage au monde

C'est dans cette vigne, située à 35 km du château, que le domaine a récupéré les plants. "C'est le plus vieux cépage au monde. Les plants de François 1er ont retrouvé leur berceau", commente Henry Marionnet, ému. Pour lui, les vins issus de vignes pré-phylloxériques (plantées avant le début de l'épidémie de phylloxéra en 1870, ndlr) ont "plus de race, plus d'élégance et plus de complexité".

Le viticulteur n'explique pas pourquoi ses vignes à Romorantin ont échappé et échappent toujours au phylloxéra. "Même l'INRA ne trouve pas d'explication. Elles sont peut-être génétiquement un peu différentes des autres. Ou bénies", avance-t-il.

 

60.000 bouteilles par an

"Chambord va devenir le conservatoire d'une espèce unique au monde", s'est félicité Jean d'Haussonville, soulignant que "nous prenons au passage un risque, celui d'être victime du phylloxéra". "Le fruit de la récolte du vin permettra de participer à la préservation de patrimoine. De plus, les vignes étant visibles des terrasses, on restitue la beauté du paysage", a-t-il ajouté.

Dans cinq ans, 60.000 bouteilles devraient être produites à Chambord. Un chef de vigne, spécialiste en biologie, va être recruté. L'an prochain, six autres hectares seront plantés.

 

Vous aimerez aussi

patrimoine Un «graffiti» de Jean de la Fontaine découvert au château de Chambord ?
Emmanuel Macron, le 14 décembre 2017 à Bruxelles   [THIERRY ROGE / BELGA/AFP]
Politique Emmanuel Macron tacle les «esprits chagrins» qui critiquent son séjour à Chambord
Chambord Un Américain donne 3,5 millions d'euros au château de Chambord

Ailleurs sur le web

Derniers articles