Les photos du World Press 2015 s'exposent à Paris

Le photographe Mads Nissen a remporté, avec cette image, le World Press 2015. On peut y voir Jon et Alex, deux amants lovés dans la pénombre d'une chambre de St-Pétersbourg.[Mads Nissen]

Les meilleures images de photojournalisme, couronnées par le prestigieux prix World Press, seront visibles durant tout le mois de septembre, à Paris. L'occasion d'admirer, à travers l'objectif, le monde tel qu'il fût en 2014 : incertain et inflammable.

 

Des 97 912 photographies candidates, il n’en reste que 41. Stupéfiantes, incarnées, récompensées pour leur supplément d’âme et leur habileté à refléter le monde contemporain, sa beauté et ses soubresauts. Les images lauréates de la 58e édition du World Press, auguste prix de photojournalisme, s’exposent ce mois à Paris.

Propagation du virus Ebola, combats dans l’Est ukrainien, disparition du vol MH370, terreur de l’organisation Etat Islamique et de la secte Boko Haram... Elles donnent à voir l’actualité de 2014, turbulente et abrasive.

Migrants et manifestations

Parmi les coups de maître, qui s’inscrivent en mémoire : une embarcation de migrants vue du ciel par l’Italien Massimo Sestini ; ou une jeune fille au milieu de manifestations à Istanbul dont le regard larmoyant, agressé de gaz lacrymogènes, est capturé par le Turc Bulent Kilic.

Mais aussi, évidemment, le grand vainqueur : la "photo de l’année World Press" qui, cette année, a été décrochée par le photojournaliste danois Mads Nissen.

Des images sagaces et puissantes

Sur son image, on devine Jon et Alex, deux amants lovés dans la pénombre d’une chambre de St-Pétersbourg. L’image est issue d’une série intitulée “Homophobie en Russie” qui dénonce l’atmosphère délétère qui règne dans le pays vis-à-vis des gays et lesbiennes, pouvant être condamnés au nom d’une loi qui punit une prétendue “propagande homosexuelle”.

Non modifiées (le règlement l’interdit strictement), sagaces et puissantes, jamais racoleuses, les photographies du World Press informent autant qu’elles impressionnent par leur dimension esthétique.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles