Va-t-on enfin retrouver la momie de Néfertiti ?

Cette réplique du buste de Néfertiti est visible à Berlin, en Allemagne. Cette réplique du buste de Néfertiti est visible à Berlin, en Allemagne. [JOHN MACDOUGALL / AFP]

Des archéologues vont mener ce jeudi des analyses dans la tombe de Toutankhamon, en Egypte. Le but : trouver une chambre secrète où serait enterrée la célèbre reine Néfertiti. 

La souveraine à la beauté légendaire (Néfertiti signifie «La belle est venue») a joué un rôle politique et religieux majeur au XIVème siècle avant Jésus-Christ, elle qui fut l'épouse du pharaon Akhenaton, père de Toutankhamon. Mais les siècles ont passé et la momie de la splendide Néfertiti reste introuvable.

A moins que la théorie du Britannique Nicholas Reeves ne soit la bonne. Cet égyptologue pense en effet que le mausolée de Toutankhamon, découvert dans la Vallée des Rois, près de Louxor, en 1922, pourrait contenir des chambres secrètes. Et l'une d'elles pourrait bien être la dernière demeure de la reine. 

Les travaux d'exploration qui vont être entrepris à partir de jeudi s'étaleront sur trois jours, et seront menés avec des radars. Les archéologues vont ainsi utiliser la technique de la thermographie infrarouge, alors que différences de températures ont été décelées sur plusieurs parties du mur nord du tombeau. Des écarts qui pourraient être le signe de la présence d'une porte dérobée quelque part, comme le croit Nicholas Reeves.

Une conférence de presse aura lieu sur place samedi, pour délivrer au monde les résultats de ces investigations. Elles pourraient apporter, selon le ministère égyptien des Antiquités,  la «découverte du XXIème» siècle» concernant l'Egypte antique.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles