Découverte d’un mystérieux pendentif millénaire ayant appartenu à un chaman

Les archéologues n’ont pas encore établi ce que les lignes pourraient représenter.[Capture Twitter]

Un pendentif rare, vieux de onze mille ans, a été découvert sur le site mésolithique de Star Carr dans le nord de l’Angleterre. Selon un chercheur, l’objet pourrait avoir été utilisé comme amulette de protection par un chaman.

Le pendentif, un petit morceau de schiste perforé de forme triangulaire, est décoré d’une série de lignes gravées sur sa surface. Les archéologues n’ont pas encore établi ce que ces lignes pourraient représenter.

A lire aussi : Le tombeau de Toutankhamon pourrait faire l'objet d'une annonce majeure

L’artefact suscite également de nombreuses interrogations sur sa fonction. Le professeur Nicky Milner du département d’archéologie de l’université d’York a émis l’hypothèse qu’il pourrait avoir servi d’amulette de protection pour un chaman. Des coiffes fabriquées à partir de bois de cerfs, portées par de telles figures spirituelles, ont en effet été découvertes à proximité du lieu où se trouvait le pendentif. Le professeur établit également un lien avec des bijoux en ambre trouvés au Danemark, qui servaient effectivement d’amulettes de protection. 

À ce jour, il n’existe pas d’autres exemples de pendentif gravé datant de cette époque en Europe, souligne la presse locale.

Une découverte rocambolesque

La découverte est d’autant plus exceptionnelle que les chercheurs ont failli passer à côté. L’artefact a été découvert sur l’ancien emplacement d’un lac et des sédiments s’étaient infiltrés dans les gravures et le trou du pendentif. Tant et si bien que les archéologues pensaient initialement avoir à faire à une simple pierre. Fort heureusement, la microscopie numérique a permis à l’objet de se révéler. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles