Une momie égyptienne retrouvée dans les poubelles finit au musée

La momie daterait du IIIe au Ier siècle avant Jésus-Christ.[JOEL SAGET / AFP]

Une momie égyptienne vient de faire son entrée ce week-end dans le musée d’histoire locale de Rueil-Malmaison, quinze ans après avoir été retrouvée dans les encombrants.

La découverte avait été faite par un employé municipal. Des études minutieuses ont permis de constater qu’il s’agissait du corps d’une fillette de 5 ans, en bon état, issue de la classe moyenne et ayant vécu entre le IIIe et le Ier siècle av. J.-C, soit en pleine époque ptolémaïque. Elle n’avait ni métaux précieux, ni amulette. La momie serait probablement arrivée en France au XIXe siècle, époque marquée par les fouilles archéologiques en Egypte.

A lire aussi : Pourquoi le nez du Sphinx de Gizeh est-il cassé ?

Baptisée Ta-Iset («celle d’Isis»), elle a été placée entre les mains du Centre de recherche et de restauration des musées de France. Une souscription en ligne a notamment été lancée par la Fondation du patrimoine et a déjà permis de récolter plus de 8.800 euros de dons, soit environ la moitié du coût de la restauration. Elle était visible pour la Nuit des Musées.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles