Un musée entièrement dédié à Camille Claudel ouvre ses portes

Le premier musée dédié à Camille Claudel contient 43 oeuvres de la sculptrice. [FRANCOIS NASCIMBENI / AFP]

Le tout premier musée consacré à l’artiste Camille Claudel a ouvert ses portes ce dimanche, à Nogent-sur-Seine (Aube).

Il est accolé à la maison où la sculptrice a vécu pendant trois ans avec sa famille, dans les lieux de l’ancien musée Dubois-Boucher. Entre la validation du projet de construction et l’ouverture du musée ce dimanche 26 mars, 4 ans se sont écoulés.  

Le musée Camille Claudel possède la plus grande collection publique au monde de l’artiste, avec plus de quarante oeuvres de la sculptrice. D’autres artistes sont également exposés, notamment Marius Ramus, Paul Dubois et Alfred Boucher, qui ont eux aussi vécu à Nogent-sur-Seine. Des visites thématiques et des expositions temporaires sont également proposées. Le tout s’articule autour du thème des années 1900.

Une artiste complète

Camille Claudel travaillait plusieurs matériaux : terre cuite, marbre, plâtre, bronze. Elle réalisait aussi des gravures et dessinait. Son œuvre, réaliste et expressionniste, a été, pendant des années, influencée par Rodin et sa relation amoureuse et tumultueuse avec lui. À l’instar de La Valse, qui représente un couple enlacé, ou l’Age mûr, qui symbolise sa rupture d’avec son maître et amant. Puis elle prend ses distances d'avec son maître, et s'émancipe autant artistiquement que personnellement. 

Un destin artistique hors du commun

Camille Claudel est née en 1864 à Fère-en-Tardenois (Aisne). À 12 ans, elle emménage avec sa famille à Nogent-sur-Seine, et y découvre sa passion : la sculpture. La famille déménage ensuite à Wassy (Haute-Marne), mais la jeune sculptrice à des envies de capitale.

Elle part s’installer à Paris, boulevard Montparnasse, avec sa mère et ses frères et sœurs, et suit des cours à l’Académie Colarossi.

Elle loue ensuite un atelier rue Notre-Dame des champs, qu’elle partage avec d’autres sculptrices, dont l’Anglaise Jessie Lipscomb, qui devient son amie.

Une histoire d’amour mythique

En 1883, Camille Claudel suit des cours à l’atelier d’Auguste Rodin. Rapidement, le maître est impressionné par son élève. Les deux artistes se lient d’amitié et leur histoire d’amour naît, alors qu’elle n’a que 19 ans et lui 43. Dotée d'un grand talent, Camille Claudel devient rapidement la collaboratrice de Rodin. Elle est aussi sa muse et sa maîtresse.

Leur idylle dure 10 ans, pendant lesquels son travail est inspiré par ce dernier. Puis le couple s’éloigne et Camille Claudel cherche à prendre ses distances.  

En 1911, sa santé mentale se dégrade et l’artiste détruit certaines de ses œuvres. En 1913, Camille Claudel est internée à l’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard, pour un délire de persécution complexe. D’établissement en établissement, sa maladie s’aggrave. Et elle décède le 19 octobre 1943, après trente ans passés en hôpital psychiatrique.

Les 1 300 m2 de ce musée rendent hommage à l’artiste, qui n’est pas, en ces lieux, éclipsée par la renommée de son frère Paul ou de son amant Auguste Rodin. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles