Chavez assure que sa santé ne l'empêche pas de faire campagne

Le président vénézuélien Hugo Chavez en conférence de presse à Caracas, le 9 juillet 2012[AFP]

Le président vénézuélien Hugo Chavez, qui a subi ces derniers mois de lourds traitements médicaux après la découverte d'un cancer en juin 2011, a assuré lundi que ses conditions physiques n'altéraient en rien sa campagne pour sa réélection, le 7 octobre.

"Par chance, grâce à Dieu, je suis ici et chaque jour je me sens en meilleures conditions physiques, et je ne crois vraiment pas que cette expression de +restrictions physiques+ (...) sera un facteur dans cette campagne" électorale, a déclaré M. Chavez lors de sa première conférence de presse en tant que candidat à la présidentielle.

Les restrictions "que j'ai supportées suite à ce que j'ai vécu, je les ai surmontées, et j'ai une grande foi, je travaille avec beaucoup de discipline pour continuer à les surpasser", a ajouté le président, qui n'a jamais dévoilé la localisation exacte ni la gravité du cancer qui l'a amené à subir deux opérations à Cuba ainsi que des séances de radiothérapie et chimiothérapie.

Interrogé sur son état de santé, il a rappelé que la dernière session de radiothérapie remontait à huit semaines et que dimanche, il avait recommencé à "trotter".

"Bien sûr, je ne suis plus le Chavez de 40 ans. Quand je suis sorti de prison (suite à une tentative de coup d'Etat qu'il a menée en 1992), j'étais un cheval fougueux, maintenant, je vais fêter mes 58 ans", le 28 juillet, a-t-il ajouté.

Après avoir passé plusieurs mois éloigné de la scène politique en raison de son état de santé, Hugo Chavez, au pouvoir depuis 1999 et habitué des meetings de masse, a repris une partie de ses activités et apparitions officielles, à l'approche de l'élection présidentielle qui l'opposera à Henrique Capriles, 39 ans.

Vous aimerez aussi

Amérique du Sud Venezuela : ils risquent vingt ans de prison pour avoir appelé leur âne «Maduro»
Venezuela : des files d'attente interminables de seniors qui attendent leur pension
Pauvreté Venezuela : des files d'attente interminables de seniors qui attendent leur pension
Migrants Crise migratoire au Venezuela : le périple d’une famille

Ailleurs sur le web

Derniers articles