Quand Paul Ryan évoque sa passion de la chasse en famille

Paul Ryan, le colistier du candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney et ses trois enfants, dont sa fille Liza, le 29 août 2012 à Tampa,en Floride [Mark Wilson / Getty Images/AFP/Archives] Paul Ryan, le colistier du candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney et ses trois enfants, dont sa fille Liza, le 29 août 2012 à Tampa,en Floride [Mark Wilson / Getty Images/AFP/Archives]

Paul Ryan, le colistier du candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney, a régalé les journalistes mardi dans l'Ohio (nord) en les emmenant dans un magasin de vêtements de chasse pour acheter un chapeau et des gants à sa fille de 10 ans.

"Ma fille vient chasser avec moi depuis des années, en observatrice, mais cette année elle est suffisamment grande pour chasser elle-même, donc je vais l'emmener avec moi", a expliqué Paul Ryan, en agitant devant les caméras le chapeau de camouflage avec liseré rose qu'il venait de sélectionner dans un magasin de Cincinnati.

Mitt Romney est en retard dans les sondages face à Barack Obama dans l'Etat clé de l'Ohio, où une forte proportion de la population vit en zone rurale.

"Ce type de chapeau permet de garder notre odeur à l'intérieur", a précisé l'élu conservateur du Congrès, fin connaisseur et farouche défenseur du droit à porter une arme, garanti par le second amendement de la Constitution américaine.

Paul Ryan, 42 ans, évoque régulièrement sa passion pour la chasse, notamment à l'arc, et pour la pêche. Chasseur depuis le lycée, il a tué son premier cerf à 16 ans. L'une des photos les plus connues de l'élu le montre posant tout sourire avec un cerf fraîchement abattu.

"Non seulement j'aime chasser et pêcher, mais j'aime chasser et pêcher dans l'Ohio, car j'ai fait mes études ici", a-t-il déclaré en ouverture d'un discours de campagne, lundi à Lima (Ohio).

Jeune, charismatique et terre-à-terre, Paul Ryan a apporté une touche de fraîcheur à la campagne de Mitt Romney, qui cherche à adoucir son image d'homme d'affaires millionnaire.

Quant à Liza, sa fille, elle a selon lui hâte de chasser depuis que l'âge légal de la chasse dans son Etat du Wisconsin (nord) a été abaissé.

"J'ai acheté à ma fille une Winchester modèle 70 .243 pour Noël", a-t-il dit dans une interview récente au magazine spécialisé Deer and Deer Hunting.

À suivre aussi

Joe Biden profite de ne plus être la cible privilégiée pour s'en prendre à Elizabeth Warren
Présidentielle américaine Primaire démocrate : c'est désormais clair, Elizabeth Warren est la femme à abattre
Une réforme de la justice et de la police est la première préoccupation des noires américaines, ainsi que du mouvement Black Lives Matter
Etats-Unis Quelle place pour les noirs américains dans l'élection présidentielle de 2020 ?
Le débat est peut-être le moins attendu depuis le début de la campagne
Politique Élection américaine : au milieu des crises qui secouent les États-Unis, les démocrates tentent d'exister

Ailleurs sur le web

Derniers articles