Paul McCartney veut sauver la dinde de Thanksgiving

Le chanteur Paul McCartney en concert pour l'ouverture des Jeux olympiques de Londres, le 27 juillet 2012 [Cameron Spencer / AFP/Archives] Le chanteur Paul McCartney en concert pour l'ouverture des Jeux olympiques de Londres, le 27 juillet 2012 [Cameron Spencer / AFP/Archives]

L'ancien Beatle Paul McCartney, célèbre végétarien, s'est associé à l'association de défense des animaux Peta pour appeler les Américains à dire "non" à la dinde de la fête de Thanksgiving jeudi, au cours de laquelle plus de 45 millions de volailles seront dégustées.

Le musicien britannique appelle à "dire, +non merci+ à la dinde" sur un T-shirt représentant le slogan et un dessin de la volaille, sur le site internet de l'association People for the Ethical Treatment of Animals (Peta).

Il appelle en même temps à dire "oui" à des "repas délicieux et sans cruauté exercée" sur les animaux, alors que le site donne des recettes végétariennes de fêtes.

Plus de 45 millions de dindes trôneront jeudi sur les tables familiales américaines -- et 22 millions à Noël -- pour cette fête très traditionnelle.

Il est de tradition aussi, depuis John Kennedy, que les présidents américains gracient une ou deux dindes à la veille de Thanksgiving.

Les volailles vont ensuite couler une retraite heureuse dans les jardins de Mount Vernon, la propriété du premier président américain George Washington, au sud de la capitale fédérale qui porte son nom.

À suivre aussi

People Justin Bieber s'offre deux chats à 32.000 euros et se met la PeTA à dos
France Paris : un «chien» sur un barbecue pour interpeller les touristes
Selfie Le singe Naruto n'a pas les droits sur sa photo

Ailleurs sur le web

Derniers articles