Agnel ambassadeur de la fondation Charlène de Monaco

La princesse Charlène de Monaco le 7 mai 2013 à Monaco [Valery Hache / AFP/Archives] La princesse Charlène de Monaco le 7 mai 2013 à Monaco [Valery Hache / AFP/Archives]

La princesse Charlène de Monaco, ancienne nageuse de haut niveau en Afrique du Sud, a présenté vendredi les ambassadeurs de sa fondation qui soutient des actions éducatives auprès des jeunes en s'appuyant sur la natation ou le rugby, parmi lesquels figurent le joueur de tennis serbe Novak Djokovic, le nageur français Yannick Agnel ou encore le pilote britannique Jenson Button.

Cinq mois après le lancement de sa fondation, l'épouse d'Albert II a annoncé s'être entourée de quatorze ambassadeurs, pour la plupart sportifs de haut niveau, prêts à s'engager "sur le long terme (...) pour oeuvrer sur le terrain", selon un communiqué de la fondation.

La princesse pourra aussi compter sur le skieur canadien Alexandre Bilodeau et le norvégien Aksel Lund Svindal, l'apnéiste monégasque Pierre Frolla, le rugbyman néo-zélandais Byron Kelleher, le surfeur australien Jamie Mitchell, le nageur sud-africain Terence Parkin, l'Amériaine Dara Torres (USA) et le pilote de course brésilien Bruno Senna.

Unique représentant non issu du sport professionnel, l'acteur américain de films d'action Rick Yune, qui a notamment joué dans le 20e James Bond "Meurs un autre jour".

La Fondation Princesse Charlène de Monaco s'est fixée trois axes: la distribution de bourses à des jeunes athlètes, le soutien à des projets sportifs intervenant dans l'éducation des enfants et le soutien aux familles, qui s'articulent notamment autour du rugby, et la lutte contre la noyade à travers des projets pédagogiques pour enfants.

"Environ 100.000 enfants meurent noyés chaque année dans le monde parce qu'ils ne savent pas nager", rappelle la fondation.

La princesse Grace de Monaco, mère de l'actuel souverain monégasque, avait également créé une fondation en son nom en 1964. Celle-ci est désormais chapeautée par sa fille Caroline, qui a décidé de développer l'aide humanitaire au profit de l'enfance handicapée par la maladie.

Vous aimerez aussi

Une journée pour les enfants malades au Stade de France
charité Une journée pour les enfants malades au Stade de France
Cryptomonnaie Le Samu social de Paris lance les dons en Bitcoin, Ether et Litecoin
La jeune fille a déjà levé 10.000 dollars en l'espace de deux jours.
Insolite Etats-Unis : dépassée par son tweet, elle doit 200.000 dollars à un hôpital

Ailleurs sur le web

Derniers articles