Vladimir Poutine s'est-il remarié en secret ? Son porte-parole dément

Vladimir Poutine et son ex-femme Lioudmila le 6 juin 2013 à Moscou [Mikhail Klimentyev / Ria-Novosti/AFP/Archives] Vladimir Poutine et son ex-femme Lioudmila le 6 juin 2013 à Moscou [Mikhail Klimentyev / Ria-Novosti/AFP/Archives]

Le porte-parole de Vladimir Poutine a démenti la rumeur d'un mariage religieux célébré en secret le week-end dernier, affirmant que le président russe n'avait pas le temps d'avoir de vie privée, dans une interview au quotidien Izvestia.

La rumeur a été lancée par l'avocat et blogueur Kaloï Akhilgov qui a écrit samedi avoir été informé du mariage religieux de Vladimir Poutine -- récemment divorcé d'avec sa femme Lioudmila -- avec l'ex-gymnaste Alina Kabaïeva, une championne olympique dans le monastère Iverski à Valdaï (nord-ouest de la Russie).

"On m'a dit que Poutine et Kabaïeva se marient dans le monastère Iverski. Tout Valdaï est bloqué" par le FSO, le service de sécurité du Kremlin, a-t-il écrit samedi.

"Pour quelle raison le monastère a été encerclé, je ne peux pas vous le dire. Vous comprenez c'est du domaine de l'invention, il est inutile de le démentir (...) Nous l'avons déjà fait cent fois", a déclaré le porte-parole Dmitri Peskov.

"Les rumeurs persistent, il n'y a rien a faire. Cela n'a rien à voir avec la réalité", a-t-il poursuivi.

Le président russe Vladimir Poutine et son épouse Lioudmila, qui n'étaient pratiquement plus vus ensemble depuis plusieurs années, ont annoncé dans une interview télévisée leur séparation début juin.

En avril 2008, le journal Moskovski Korrespondent avait été fermé quelques jours seulement après avoir évoqué un possible remariage de Vladimir Poutine avec Alina Kabaïeva, deux fois plus jeune que lui.

M. Poutine avait alors réfuté ces rumeurs en mettant en garde ceux "qui s'ingèrent dans la vie des autres avec leur nez morveux et leurs fantasmes érotiques".

"Nous avons voté pour un président (...) Quel homme il est, a-t-il une femme ou non, laissons cela pour lui, ne nous en mêlons pas", a souligné lundi M. Peskov.

Interrogé pour savoir si le président dévoilerait le cas échéant les détails de sa vie privée comme cela avait été le cas pour son divorce, M. Peskov a répondu que M. Poutine n'était "pas obligé d'informer qui que ce soit sur sa vie privée".

"Moi-même à vrai dire j'aurais du mal à répondre sur sa vie privée. Il travaille tant que je ne vois pas comment il peut avoir une vie privée", a-t-il conclu.

 

Rare apparition de l'épouse de Poutine

Vladimir Poutine annonce son divorce

Les spéculations sur la santé de Poutine reprennent 

Poutine critique ceux qui "couvrent de merde" la Russie 

 

À suivre aussi

Le ministre de la Culture Vladimir Mendinski a des idées bien arrêtées sur la lecture de BD
BD Lire des comics serait réservé aux «imbéciles», selon le ministre de la Culture russe
Russie Cette boucle de cein­ture vieille de 2100 ans ressemble à s'y méprendre à un smartphone
Après la rencontre entre Vladimir Poutine et Donald Trump en juillet 2017 lors du G20 à Hambourg, des responsables des services de renseignement américains ont affirmé que leur président avait peut-être discuté d'informations classifiées avec son homologue russe.
International Les Etats-Unis ont dû exfiltrer un espion de Russie en 2017 à cause de Donald Trump

Ailleurs sur le web

Derniers articles