Selena Gomez pose en lingerie et règle ses comptes

Beverly Hills, le 7 novembre 2013. Selena Gomez pose pour les photographes lors d'une soirée organisée par le magazine Flaunt pour son numéro de novembre. Beverly Hills, le 7 novembre 2013. Selena Gomez pose pour les photographes lors d'une soirée organisée par le magazine Flaunt pour son numéro de novembre.[Chris Weeks/Getty Images for Hakkasan Beverly Hills/AFP]

Selena Gomez a accepté de poser en lingerie sexy pour Flaunt, un magazine de mode américain. L’ex-adolescente chérie des studios Disney y dévoile toute sa sensualité. Elle profite également de l'occasion pour répondre à la chanteuse néo-zélandaise Lorde qui l'avait jugée "antiféministe".

 

L’ex-égérie de Disney Selena Gomez, qui a commencé sa carrière cinématographique dans Spy Kids 3 avant de jouer en mars 2013 dans le sulfureux Spring Breakers, arbore un nouveau look.

Posant pour le magazine Flaunt avec une nouvelle coupe, un petit carré au-dessus des épaules, elle dégage sous l’objectif de la photographe britannique Amanda de Cadenet, une douce sensualité.

Sur le parking ou la chambre d’un mystérieux hôtel, vêtue tour à tour d’un simple pull en laine, en lingerie ou enveloppée d’un imperméable, la jeune femme de 21 ans est sexy sans être vulgaire.

 

Selena répond à Lorde

En apparaissant dans Flaunt Selena Gomez en profite pour répondre à Lorde, qui avait jugé sa chanson "Come and get it", antiféministe.

"J'aime le son de la musique pop. Mais je suis féministe et le thème de la chanson (Come and Get It) stipule : "quand tu es prêt, viens chercher ce que tu veux". J'en ai assez que les femmes soient dépeintes ainsi", avait alors indiqué la chanteuse néo-zélandaise de 17 ans, au magazine Rolling Stone.

Dans l’interview qui accompagne les clichés, Selena contre-attaque : "Si je la voyais, je lui dirais que son attitude n’est pas féministe, [Lorde] ne soutient pas les autres femmes, c’est mon opinion et c’est ce que je lui dirais si je la voyais".

Les deux jeunes femmes n'ont vraisemblablement pas la même notion du féminisme.

 

Vidéo : Selena Gomez chute lors d'un concert, le playback continue

Selena Gomez : il y a du flirt dans l'air

Le pire des tweets people : Selena Gomez fait le mur

Selena Gomez veut arrêter la chanson

 

À suivre aussi

Cristiano Ronaldo devance de loin son rival de toujours Lionel Messi.
People Avec 44 millions d’euros, Cristiano Ronaldo touche le pactole sur Instagram
Télévision Tom Welling reprend son costume de Superman, Selena Gomez produit une série documentaire... Les 5 infos TV à retenir
Selena Gomez à Cannes, le 15 mai 2019 [CHRISTOPHE SIMON / AFP]
People Selena Gomez : «Les réseaux sociaux ont été épouvantables pour ma génération»

Ailleurs sur le web

Derniers articles