Toxicomane, le chanteur japonais Aska plaide coupable

Le chanteur japonais Aska, libéré sous caution, le 3 juillet 2014 à Tokyo, après son arrestation pour usage de stupéfiants [JIJI PRESS / JIJI PRESS/AFP] Le chanteur japonais Aska, libéré sous caution, le 3 juillet 2014 à Tokyo, après son arrestation pour usage de stupéfiants [JIJI PRESS / JIJI PRESS/AFP]

Le chanteur japonais Aska, du duo Chage and Aska, a plaidé coupable jeudi devant le tribunal où il comparaissait pour usage de stupéfiants, énième épisode d'une saga qui fait la une des magazines nippons depuis son arrestation en mai.

Les procureurs ont requis trois ans de prison à l'encontre de ce chanteur également connu à l'étranger mais dont la popularité au Japon a été soudainement ébranlée par cette affaire. Le tribunal devrait rendre une décision le 12 septembre.

Plus de 2.600 personnes avaient attendu sous la pluie pour obtenir un des 21 sièges attribués par tirage au sort dans la salle d'audience, où la star déchue de 56 ans a fait sa première apparition publique depuis l'été après avoir été libéré sous caution le 3 juillet.

Le chanteur a admis les faits qui lui sont reprochés, au cours d'un procès d'une journée. Interrogé par le juge sur d'éventuelles objections, Aska a répondu: "il n'y a rien à dire".

"Je suis vraiment désolé pour mes fans et pour le trouble causé à la société," s'est-il excusé, selon la chaîne Nippon Television Network.

Le chanteur, comme toujours vêtu de noir, est resté muet quant à la suite de sa carrière, disant donner la priorié à son sevrage: "je ne peux pas penser à autre chose actuellement, je crois important de privilégier le traitement en suivant les instructions de mon médecin".

Aska (Shigeaki Miyazaki de son vrai nom) était jugé pour possession et usage de stupéfiants, dont une petite quantité a été découverte en mai dans son appartement de Tokyo et d'autres lieux.

Aska avait d'abord nié les allégations de la police et réfuté le fait qu'il était toxicomane. Mais acculé aux aveux, il a fini par admettre s'être procuré les produits auprès de revendeurs.

Chage and Aska ont fait leurs débuts musicaux en 1979 et restent très populaires au Japon et d'autres pays, notamment en Asie où le duo a fait des tournées, passant par Singapour, Hong Kong et Taiwan.

À suivre aussi

Shinzo Abe, le premier ministre japonais en novembre.
Économie Japon: le gouvernement dévoile un plan de relance de plus de 100 milliards d'euros
Harcèlement Japon : un homme arrêté pour avoir appelé 24.000 fois son service client
Société Japon : un magasin fait polémique après avoir proposé un «badge menstruel» à ses salariées

Ailleurs sur le web

Derniers articles