Angelina Jolie révèle avoir souffert de paralysie faciale

L'actrice s'est confiée pour la première fois depuis son divorce. [Fabrice COFFRINI / AFP]

Dans une interview accordée à Vanity Fair, Angelina Jolie s’est confiée sur ses problèmes de santé, révélant notamment qu’elle souffrait de paralysie faciale.

Si l’actrice semble radieuse en une du magazine américain, elle y admet avoir connu une année particulièrement mouvementée. En effet, après son divorce avec Brad Pitt en septembre dernier, et en plus d’être atteinte d'hypertension artérielle, Angelina Jolie a été diagnostiquée de la paralysie de Bell.

Cette maladie temporaire, qui ne touche qu’une partie du visage, résulte d’un traumatisme des nerfs faciaux. La personne se retrouve alors dans l’incapacité de bouger la partie du visage atteinte, mais dans la majorité des cas, la guérison totale survient en quelques mois. La star hollywoodienne a confié avoir eu recours à l’acuponcture pour soigner sa paralysie, qui a aujourd’hui totalement disparu.

En plus de ces problèmes de santé, la désormais mère célibataire de six enfants a commencé à voir son corps changer : sa peau est devenue plus sèche, et elle compte davantage de cheveux blancs, a-t-elle expliqué à la journaliste de Vanity Fair. «Je ne sais pas si c’est la ménopause ou si c’est juste l’année que je viens de traverser», s’est-elle interrogée.

Il y a un an, Angelina Jolie avait en effet subi une double mastectomie et une ablation des ovaires préventives à cause d’un gène qui favorise le développement de cancers dans ces zones. Cette dernière opération l'avait contrainte à faire face à une ménopause prématurée.

Mais l’actrice ne semble pas s’attarder sur ces détails : «Je me sens plus femme parce que j’ai l’impression de faire preuve d’intelligence dans mes choix, je fais passer ma famille avant tout, et je suis en charge de ma vie et de ma santé. Voilà ce qui fait, je pense, une femme complète», a-t-elle conclu. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles