Jay-Z confirme pour la première fois avoir trompé Beyoncé

Jay-Z s'est confié sur ses démons au cours d'une longue interview pour le New York Times[Mike Coppola / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Le rappeur américain Jay-Z a admis, pour la première fois, avoir trompé Beyoncé au cours d'une longue interview pour le New York Times publiée le 29 novembre 2017. 

Abordant ses sessions avec un thérapeute, l'artiste new-yorkais a expliqué que la violence qui émanait de son quartier l'avait obligé «à devoir survire». «Donc tu passes en mode survie et que se passe-t-il ensuite ? Tu réprimes toutes tes émotions. Donc même avec les femmes, tu te réprimes émotionnellement et tu ne peux pas te connecter avec elles. (...) Donc mon cas, c'est profond. Et tout part de là : l'infidélité», a-t-il révélé. 

Le rappeur américain a ensuite ajouté : «Vous savez, la plupart des gens abandonnent, et le taux de divorce est de presque 50 % car les personnes n'arrivent plus à se supporter. La chose la plus dure est d'observer la douleur que tu as causée sur le visage de quelqu'un et de devoir ensuite y faire face soi-même». 

La musique comme une thérapie

Les rumeurs sur l'infidélité de Jay-Z sont apparues en 2016 sur le dernier album de Beyoncé intitulé «Lemonade». Sur la chanson «Sorry», la diva R'n'B chantait ainsi «Je regarde ma montre, tu devrais être rentré/Aujourd'hui je regrette la nuit où tu m'as passé la bague au doigt».

Dans son opus «4:44», sorti en juin dernier, le rappeur abordait également ces rumeurs et s'excusait même auprès de sa femme sur le titre «Kill Jay-Z» : «J'ai failli laisser partir la femme plus badass du monde». Au cours de son interview avec le New York Times, il a confié avoir travaillé sur un album commun avec Beyoncé et avoir fait de «l'art une consultation thérapeutique».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles