Les 15 tubes inoubliables de Johnny Hallyday

Le rocker a vendu plus de cent millions d'albums en cinquante-cinq ans de carrière.[BERTRAND GUAY / AFP]

Tour d'horizon de quelques-uns des titres qui ont construit la légende, de celui qui vient de s'éteindre.

De 1960, date où il commence sa carrière et popularise le rock'n'roll en France, à aujourd'hui, chaque décennie est marquée par au moins un tube de Johnny Hallyday.  

«Souvenirs, souvenirs» - 1960 

Premier grand succès de Johnny Hallyday, «Souvenirs, souvenirs» est l'un des titres phares des années Yéyé. Avec cette chanson qui figure sur son deuxième album, l'artiste devient une véritable vedette, à seulement 17 ans. 

«Retiens la nuit» - 1961 

Avec ses yeux bleus et son visage taillé en lame de couteau, Johnny devient très vite un véritable sex-symbol dans le cœur des jeunes filles. «Retiens la nuit», ballade romantique écrite pour Johnny par Charles Aznavour, ne manquera pas d'alimenter cette image. Ce morceau lui permet également d'être reconnu pour son talent d'interprète.  

«Noir c'est noir» - 1966

Ce titre est adapté d'une chanson du groupe espagnol Los Bravos (Black is black) George Aber. Elle sort alors que Johnny Hallyday traverse une période extrêmement difficile, que son mariage avec Sylvie Vartan bat de l'aile, qu'il est en dépression et qu'il a tenté de se suicider. Un drame qui arrive alors qu'il devait se produire à la fête de l'Humanité le même jour. Cette composition, qui rend compte de l'état d'esprit de son interprète, relance sa carrière. Il figure sur l'album «La Génération perdue». 

«Que je t'aime» - 1969 

Titre incontournable dans sa discographie, «Que je t'aime» est l'une des chansons que l'artiste a régulièrement reprise, en offrant notamment deux nouvelles version en 1982 et en 1987. Lors de ces concerts, le tube ultra sensuel rendait ses fans complètement hystériques.

«Oh ! Ma jolie Sarah» - 1971

Chanson écrite par Philippe Labro, «Oh ! Ma jolie Sarah» est le titre phare de son quatorzième album «Flagrant délit». Il marquera les années 1970.

«Toute la musique que j'aime» - 1973

Hommage au blues, «Toute la musique que j'aime» est l'un des plus grands tubes de Johnny. L'artiste la reprenait à chacune de ses tournées. 

«Ma gueule» - 1979 

Ecrite à l'origine pour Alice Sapritch par Gilles Thibault, la chanteuse ne l'enregistra pas. En 1979, Gilles Thibault l'adapte pour Johnny. Ce titre puissant colle à la peau de l'artiste, qui le reprendra régulièrement tout au long de sa carrière. 

«Quelque chose de Tennessee» - 1985

Ce titre écrit par Michel Berger pour Johnny rend hommage au dramaturge Tennessee Williams. C'est d'ailleurs dans une pièce de l'écrivain américain, «Le paradis sur terre», que Johnny Hallyday a fait ses premiers pas sur scène en 2011. 

«Laura» - 1986 

Signée Jean Jacques Goldman, la chanson «Laura» fait référence à la fille de Johnny Hallyday et Nathalie Baye, Laura Smet née en 1983. Elle est à l'époque âgée de 3 ans. Un bel hommage d'un père à sa fille. 

«J'oublierai ton nom» - 1986

A nouveau écrite par Jean Jacques Goldman avec cette fois Michael Jones, «J'oublierai ton nom» ainsi que le morceau «Laura» sont sortis sur l'album «Gang». Il l'a notamment interprété avec Isabelle Boulay dans les années 2000, comme en témoigne cette vidéo. 

«L'envie» - 1986 

L'album «Gang» multiplie les pépites. Toujours signée Jean-Jacques Goldman, ce titre écrit en 1970 est à l'origine destinée à Michel Sardou, qui ne l'enregistre pas. Six ans plus tard, Johnny l'interprètera avec toute sa puissance vocale et la chanson fera un carton sur scène. 

«Allumer le feu» - 1998 

En plus de cinquante-cinq ans de carrière, le feu a toujours habité Johnny Hallyday. C'est tout naturellement que ce titre signé Zazie, et dont la musique est composée par Pascal Obispo et Pierre Jaconelli, figure parmi les titres les plus marquants de l'artiste à la fin des années 1990. 

«Vivre pour le meilleur» - 1999

Ce morceau est issu de son 42e album studio intitulé «Sang pour Sang» et composé par David Hallyday. Celui-ci remportera la Victoire de la musique du meilleur album. Véritable carton, «Vivre pour le meilleur» s'écoule à plus de 500 000 exemplaires.

«Marie» - 2002

«Oh Marie si tu savais/ Tout le mal que l’on me fait». Ces paroles, extraites du tube «Marie» et écrites par Gerald de Palmas, résonnent dans le cœur de tous les fans du taulier. Certains critiques expliquent que ce titre ferait référence à la mort et l’au-delà et que cette «Marie» pourrait être Laeticia, la dernière épouse de Johnny Hallyday.

«Rester Vivant» - 2014

Le titre porte le même nom que l'album dont il est issu et qui fut réalisé par Don Was. Les paroles sont signées Isabelle Bernal, la musique Yarol Poupaud. Il évoque la rage de vivre de Johnny Hallyday qui a connu, malgré le succès, de nombreuses désillusions et malheurs.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles