Le «Elle» américain s'attire les foudres des internautes après un canular sur Kanye West et Kim Kardashian

Le magazine s'est depuis excusé sur les réseaux sociaux [ANGELA WEISS / AFP]

«Kim et Kardashian et Kanye West se séparent.» À la lecture de ce tweet daté du 18 octobre, le coeur des nombreux fans des deux stars américaines s'est brisé. Mais l'information n'était en réalité qu'un trait d'humour de la part des rédacteurs de la version américaine du magazine «Elle».

Le but ? Inciter les plus jeunes électeurs à s'enregistrer pour voter aux élections de mi-mandat qui se dérouleront le 6 novembre prochain. Un ingénieux stratagème qui n'a pas du tout plu aux internautes, agacés d'avoir cliqué sur le lien. 

En tête de liste, le journaliste américain Tony Romm, a déclaré : «C'est tout simplement déplacé de jouer à ce jeu avec les gens. Je comprends, vous voulez inciter les gens à voter, et il est compliqué de se faire entendre. Mais votre rôle est d'informer. Utiliser des faux titres pour attirer l'attention ne fait qu'accentuer le manque de fiabilité d'Internet.»

Si le magazine a finalement décidé de retirer son tweet, le même stratagème avait été utilisé avec cette fois en gros titre, les raisons de la rupture d'un autre couple-star, la chanteuse Ariana Grande et le comédien Pete Davidson. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles