Le prince Harry et Meghan Markle attendraient une fille, selon les bookmakers

Seule certitude : la naissance est prévue au printemps. [Paul ELLIS / AFP]

Ce n’est un secret pour personne : les Britanniques adorent les paris. Et ces dernières semaines c’est le futur enfant du prince Harry et de Meghan Markle qui suscite l’engouement des parieurs.

Les parieurs en sont persuadés, c’est une fille que le couple royal devrait accueillir au printemps prochain. «Les flux de paris au cours du week-end ont été importants et nous sommes maintenant convaincus qu’ils vont avoir une fille», a ainsi indiqué le site de bookmakers Paddy Power.

Si les parieurs sont certains du sexe du «royal baby», du côté des futurs parents, rien ne filtre. Lundi 14 janvier, lors d’une visite à Birkenhead, dans la banlieue de Liverpool, la duchesse de Sussex a dit ne pas vouloir connaître le sexe du bébé avant la naissance. «Je lui ai demandé si c’était une fille ou un garçon, elle a répondu qu’elle ne savait pas», a rapporté Kitty Dudley, 9 ans, qui a pu échanger avec Meghan Markle.

Une petite fille prénommée Diana ?

Autre sujet qui passionne les parieurs : le prénom du futur bébé. Selon Paddy Power, Diana fait figure de favori (8 contre 1) devant Alice (13 contre 1) et Victoria (14 contre 1).

Le prince Harry et Meghan Markle ne commentent jamais ces rumeurs. La duchesse a toutefois révélé un indice de taille sur sa grossesse. «Elle a dit qu’elle était enceinte de six mois et que l’accouchement était prévu fin avril, début mai»,  a indiqué à l’agence Press Association (PA), citée par l’AFP, Kim Thompson, venue saluer le couple lors de sa visite à Birkenhead.

De son côté, le palais de Kensington a refusé de commenter la nouvelle, indiquant simplement que la naissance était prévue au printemps.

Le couple, qui s’est marié le 19 mai dernier, avait annoncé la grossesse le 15 octobre.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles