Katy Perry retire des chaussures de la vente face aux accusations de racisme

Les chaussures ont été retirées de la vente. Les chaussures ont été retirées de la vente.[Katy Perry]

La marque de vêtements de Katy Perry, qui porte son nom, a annoncé le retrait de la vente d'un modèle de chaussures, suite à des accusations de «blackface». 

Le «blackface» qu'on peut traduire par «grimage en noir», était une pratique fréquente aux Etats-Unis au XIXe siècle, lorsque des acteurs blancs incarnaient au théâtre ou dans les cabarets un personnage noir, de façon caricaturale. La pratique a quasiment disparu dans les années 1960, avec l'émergence du mouvement pour les droits civiques.

Les chaussures de Kary Perry - des mocassins baptisés «Rue Face Slip On Loafers» et des sandales «Ora Face» - présentent sur le dessus un visage au traits rappellant effectivement la «blackface». 

La polémique est née quelques jours après que la marque Gucci a été vivement critiquée pour une publicité montrant un pull à cagoule en tricot noir, sur lequel une large bouche rouge avait été placée sur la partie couvrant le bas du visage.

Katy Perry a présenté ses excuses via la porte-parole de son entreprise, exprimant sa «tristesse» pour l'accueil reçu par les chaussures, censées être «un hommage à l'art moderne».

À suivre aussi

Polémique Vidéo : un parc d'attraction chinois fait sauter à l'élastique un cochon
L'ONG avait déjà manifesté sur le sujet au mois de janvier
Polémique «Un bon bifteck de dauphin», Sea Shepherd alerte sur la pratique de certains pêcheurs français
Conspiracy Watch s'est insurgé contre l'éditeur
Polémique Un manuel d'histoire estime que le 11 septembre a été «orchestré par la CIA»

Ailleurs sur le web

Derniers articles