Vidéo : Gad Elmaleh répond aux accusations de plagiat déguisé en «chouchou»

Gad Elmaleh a donc choisi, ce jeudi, de ressortir son personnage culte, «Chouchou», pour passer un message à tous ses «haters» l'accusant de plagiat. Gad Elmaleh a donc choisi, ce jeudi, de ressortir son personnage culte, «Chouchou», pour passer un message à tous ses «haters» l'accusant de plagiat. [Capture vidéo Gad Elmaleh/Twitter]

Ce jeudi 14 février, Gad Elmaleh est sorti du silence pour s’expliquer sur les nouvelles accusations de plagiat dont il a récemment fait l'objet.

En octobre 2017, Ben, a l'origine du site «CopyComic», avait exposé plusieurs comiques français, dans des vidéos mettant en parallèle leurs sketchs avec ceux, étrangement similaires, de comiques américains. Il dévoilait notamment, preuves à l’appui, des plagiats de Gad Elmaleh qui aurait repris en 2005 beaucoup de sketchs de l’humoriste américain Jerry Seinfeld. 

«CopyComic» a ensuite publié, début janvier, une nouvelle vidéo dénonçant des plagiats de l'humoriste.

Gad Elmaleh a décidé ce jeudi de ressortir son personnage culte, «Chouchou», pour répondre à ces accusations et passer un message à tous ses «haters».

«La vie, c’est pas les réseaux sociaux»

«Coucou mes amours, coucou mes emmerdes ! [...] Écoutez, je sors de ma tanière là aujourd'hui, je m'extirpe un peu du bois, j'attrape la lucarne, parce que j'entends des ouï-dire qui me ouï-dissent rien qui vaille. On va aller cash sur table. Le plagiat, alors... S'il y a une personne au monde qui doit s'insurger, se réclamer qu'on la plagie, c'est Chouchou ! Il a pris ma manière de parler, ma manière de bouger, de réfléchir, de m'exercer, de me mouvoir... Alors j'entends bien sûr : 'oui, mais il a pris un mot par ci, un mot par là, c'est quoi cette phrase ?'», déclare-t-il.

«Alors moi j'ai un message : où tu que tu sois, et qui que tu sois, dans ton village, ta ville, ton école, si un jour avec les réseaux sociaux ton coeur il a saigné ou pleuré, sois fort. Parce que les réseaux sociaux c'est pas la vie. Et la vie c'est pas les réseaux sociaux. Et les haineux, quelque part, eux aussi leur coeur il saigne. Alors ce soir, on va leur dire : qu'ils aillent tous se faire... bien... cajoler. Je vous aime», conclut l'humoriste en riant.

Publiée sur ses comptes Twitter et Facebook, la vidéo n'a pas manqué de faire réagir les internautes. Certains n'adhèrent pas à ce message subtil, tandis que d'autres saluent le talent du comique.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles