Le nouveau single de Taylor Swift est un hymne pour la défense de la communauté LGBTQ

La chanteuse a exprimé à plusieurs reprises son soutien à la communauté LGBTQ [KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Quelques heures à peine après sa sortie, «You Need to Calm Down», le nouveau single de Taylor Swift, résonne déjà dans toutes les têtes. Et pour cause, la superstar américaine s'attaque aux homophobes, et se positionne en fervent soutien de la communauté LGBTQ.

Les paroles de la chanson, déjà en tendance mondiale sur les réseaux sociaux, ne laissent aucune place au doute. «Vous devriez plutôt faire profil bas et tenter de restaurer la paix, contrôler vos envies d'hurler à propos des gens que vous détestez, car critiquer les homosexuels ne les a jamais rendu moins gays», chante l'Américaine à l'adresse des homophobes. 

Un titre qui devrait vite devenir un véritable hymne en faveur de la communauté LGBTQ, la chanteuse évoquant d'ailleurs explicitement l'association GLAAD (Gay &Lesbian Alliance Against Defamation), célèbre initiative américaine qui lutte pour la défense des droits des personnes LGBTQ. 

Une artiste engagée 

Ce n'est pas la première fois que Taylor Swift utilise sa plateforme pour supporter la communauté. Au début du mois des fiertés, durant lequel sont organisées plusieurs marches en l'honneur des gays, lesbiennes, bisexuels et personnes transgenres, la chanteuse a publié une lettre ouverte au sénateur républicain Lamar Alexander du Tennessee. Elle l'encourageait à supporter l'Equality Act, qui entend lutter contre toute forme de discrimination liée à une orientation sexuelle. 

L'artiste de 29 ans a également vivement critiqué le président Donald Trump qui s'est opposé au passage de cet acte. 

En avril dernier, la chanteuse signait un chèque de 113.000 euros à l'association «Tennessee Equality Protect», un groupe de défense LGBT, se disant «inspirée» par leur travail. 

Le septième album de la chanteuse, «Lover», sortira dans le monde entier le 23 août prochain.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles