Ariana Grande fait un don de 250.000 dollars au Planning Familial

L'artiste de 25 ans est en pleine tournée mondiale [ANGELA WEISS / AFP]

La chanteuse américaine Ariana Grande a donné une partie des revenus de son dernier concert à Atlanta au Planning Familial de la ville, un mois après qu'une loi anti-avortement a été votée en Georgie.

Selon plusieurs médias américains, le don de l'artiste de 25 ans – actuellement en pleine tournée mondiale – s’élèverait à 250.000 dollars (l'équivalent d'un peu plus de 220.000 euros). «Ce don d'Ariana Grande arrive à une époque très critique, en Géorgie et à travers le pays, alors que des politiciens qui sont contre la santé des femmes essaient de bannir tous les avortements légaux et sûrs», a déclaré Leana Wen, présidente du Planning Familial américain.

En mai dernier, Brian Kemp, le gouverneur de l'État, avait ratifié le «heartbeat bill», un projet de loi qui interdit l'avortement à partir du moment où des battements de coeur sont perceptibles sur le foetus. Ce qui peut survenir dès le sixième mois de grossesse.

Disney et Netflix menacent de quitter la Géorgie

Le texte a soulevé une vive émotions dans tout le pays et notamment à Hoolywood où des maisons de production comme Disney et Netflix ont menacé d'arrêter leurs tournages en Géorgie. L'industrie de l'audiovisuel est un business très lucratif pour cet État du sud-est des États-Unis.

«Grâce à des gestes inspirants comme [celui d'Ariana Grande], nous allons pouvoir continuer à nous battre contre ces attaques dangereuses qui menacent la santé et la vie des gens» se rejouit Leana Wen. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles