Un garde du corps d'Aya Nakamura soupçonné d'escroquerie

Valery HACHE / AFP Son escroquerie a été découverte par la brigade des fraudes aux moyens de paiement (BFMP).

Un des gardes du corps de la chanteuse Aya Nakamura a été mis en examen, le 29 mai dernier, pour «escroquerie en bande organisée, tentative d'escroquerie et blanchiment», a rapporté le Parisien.

L'individu âgé de 29 ans aurait monté une «escroquerie sophistiquée», dont le préjudice a été estimé à plusieurs centaines de milliers d'euros. Selon nos confrères, l'homme utilisait sa proximité avec Aya Nakamura pour tromper ses victimes. La chanteuse a, quant à elle, précisé qu'elle ignorait tout de l'escroquerie orchestrée par son garde du corps.

Sa méthode consistait à séduire plusieurs vendeuses afin qu'elles lui fournissent les informations bancaires de leurs clients. Il réservait alors des chambres d'hôtel ou des voitures, qu'il sous-louait ensuite sur Snapchat.

Son escroquerie a été découverte par la brigade des fraudes aux moyens de paiement (BFMP).

La chanteuse est, quant à elle, toujours sous le coup d'une plainte pour plagiat.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles