Vidéo d'Elisa Tovati en plein craquage : la chanteuse explique qu'elle tournait un clip

Elisa Tovati a littéralement pété les plombs dans un restaurant parisien. Elisa Tovati a littéralement pété les plombs dans un restaurant parisien. [Capture Twitter]

Les vidéos d'Elisa Tovati pétant les plombs dans un restaurant du 8e arrondissement, à Paris, ont largement fait le tour du Web cette semaine. Interrogée par Le Parisien ce samedi 13 juillet, la chanteuse et comédienne a expliqué qu'il s'agissait du tournage d'un clip.

«Nous étions en fait en train de tourner mon nouveau clip dans ce restaurant», a-t-elle affirmé au quotidien francilien. «Dans la chanson 'La Machine', je dénonce la brutalité avec laquelle les artistes sont parfois traités. Comme des produits de consommation. En ce moment, quand tu fais de la chanson française ou de la variété, que tu as dépassé les quarante ans, surtout une femme, les médias, les réseaux sociaux et parfois les maisons de disques te font comprendre que tu as dépassé la date de péremption. [...] Je voulais que ce clip soit aussi violent que cette réalité, pour marquer les esprits. J'ai pété les plombs pour tous les artistes qui n'osent pas le faire», a-t-elle ajouté. 

Il y a quelques jours, le jeudi 11 juillet, Elisa Tovati avait soutenu qu'elle avait un rendez-vous d’affaires pour parler de son prochain single avec son label. Cette dernière avait même posté une photo la veille, sur Instagram, pour en informer ses fans. «Demain, rendez-vous important pour le choix de mon prochain single !!! Alors je suis allée faire un petit tour dans les boutiques après mon tournage et j'ai déniché cette petite robe estivale pour le rendez-vous !! Vous aimez ?», avait elle légendé. 

Sur place, le lendemain, le rendez-vous tourne au vinaigre. D'un coup, comme le montre la vidéo, Elisa Tovati, filmée par tous les clients sous le choc, casse la vaisselle autour d'elle et hurle des injures.

«C’est mon single, je ne le donne pas à Angèle. Allez vous faire foutre avec votre musique de merde ! Moi j’ai donné ma vie pour la musique ! Je vous emmerde tous ! Vous m’avez peté la vie. J’en suis devenue dingue, j’en dors même plus la nuit, vous ne m’avez même pas écoutée. Moi je souffre, j'en peux plus, vous m'avez tuée ! T’as une bonne raison de me virer maintenant gros con !», s’écrie la jeune femme sous les yeux médusés des clients.

Un carnage qui n'avait pas manqué de faire réagir les internautes.

À suivre aussi

Bad buzz Burger King retire une publicité jugée raciste envers les asiatiques
Polémique Albi : vague de soutien pour un lycéen empêché de se maquiller
Le garde du corps violent d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, fascine Internet.
Bad buzz Alexandre Benalla, plus recherché sur Google que Mbappé et plus tweeté que « Je suis Charlie »

Ailleurs sur le web

Derniers articles