Les plus grands exploits de l'aventurier Mike Horn

Dernier exploit en date, Mike Horn est devenu le premier homme en 2017 à avoir traversé le continent Antarctique en solitaire.[JOEL SAGET / AFP]

L'explorateur de l'extrême Mike Horn, âgé de 53 ans, repousse d'année en année les limites du possible pour aller là où personne ne va jamais. Alors qu'il tente actuellement la traversée de la banquise arctique avec son collègue norvégien Borge Ousland, Mike Horn semble avoir eu plusieurs vies.

Ses premières aventures en hydrospeed

Alors à la tête d'un centre de sports nautiques en Suisse, Mike Horn réalise ses premiers exploits au milieu des années 1990 via un hydrospeed. A l'aide de cet flotteur pour eaux vives, il décide de descendre les 4.80om qui séparent le glacier du Mont-Blanc et la ville de Nice, puis le Colca - le canyon le plus profond du monde - à Pérou, avant de remporter le record du monde de saut en cascade au Costa Rica, soit 22 mètres.

La descente de l'Amazone

Fort de ces premiers exploits, Mike Horn entreprend alors sa première grande expédition en 1997 : la descente de l'Amazone en hydrospeed. Et ce, en solitaire.

Il passera plus de six mois dans la jungle.

un tour du monde en solitaire

En 1999, ce Sud-africain entreprend le projet de parcourir la terre, en suivant l'équateur - d'où le titre de son expédition «Lattitude 0». Et c'est non-motorisé qu'il a mené à bien ce projet fou. 40.000 km en 16 mois, à pied, en pirogue, à la voile ou encore à vélo.

L'expédition «Arktos»

Près de deux ans plus tard, il décide une nouvelle fois de faire le tour du monde, mais cette fois-ci par le cercle polaire. L'expédition s'intitulera Arktos.

Malgré plusieurs gelures, il y parvient et boucle son tour en suivant le cercle polaire à pied, à vélo, en kayak, voilier, ski ou encore ski tracté par un cerf-volant, 21 octobre 2004.

Cette expédition de 808 jours a donné lieu à un film «Arktos : le voyage intérieur de Mike Horn», réalisé et produit par Raphaël Blanc.

Lors de cette expédition, il décrochera le record de la traversée du Groenland en 15 jours uniquement.

L'expédition du pôle Nord dans le noir

Avec son ami, le Norvégien Borge Ousland, il entrepend une nouvelle aventure dans le grand froid avec un périple de près de 2 mois, soit 1.000 km, au Pôle Nord.

Et ce, dans l'obscurité presque totale puisque le voyage a été réalisé pendant l'hiver 2006.

Un tour du monde en voilier

En 2008, Mike Horn conquiert les flots avec un nouveau projet d'envergure, «Pangaea», du nom de son bateau de 35 m en aluminium construit dans une favela de Sao Paulo au Brésil.

Ce voyage est un tour du monde par les cinq continents et sans aucun moyen de transport motorisé. Près d'une centaine d'adolescents de 15 à 20 ans ont pris part à l'aventure.

Cette expédition qui a commencé le 18 octobre 2008 s'est achevée le 13 novembre 2012, soit près de 4 ans après.

A la conquête des continents antarctique et Arctique

Dernier exploit en date, Mike Horn est devenu le premier homme en 2017 à avoir traversé le continent Antarctique en solitaire.

Mais comme le rapporte CNews ces derniers jours, l'aventurier ne s'arrête jamais. Avec son ami Borge Ousland, Mike Horn a entrepris la traversée de la banquise arctique. Selon les dernières informations, le couple d'aventuriers sera en attente d'un brise-glace afin d'ouvrir la route à leur voilier, le Pangaea.

À suivre aussi

Exploration Non, l'aventurier Mike Horn n'est pas en danger de mort dans l'Arctique
En raison d’une glace fragilisée par le réchauffement climatique, l'explorateur Mike Horn est tombé dans l'eau glacée et serait dans une situation très préoccupante.
Exploration L'aventurier Mike Horn en danger de mort sur la banquise arctique
jeu On a testé la Panik Room, à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles