Interpellé par Greta Thunberg sur son engagement en faveur du climat, Roger Federer lui répond

Roger Federer, légende suisse du tennis a remporté 103 titres durant sa carrière. [Icon Sport]

Roger Federer contre-attaque. Le Suisse a publié samedi un communiqué pour répondre à Greta Thunberg et des militants écologistes qui lui reprochaient son statut d’ambassadeur pour une banque qui investit dans les énergies fossiles.

«Je prends très au sérieux les impacts et la menace de changement climatique, a d’abord tenu à rassurer le champion de 38 ans. D’autant plus que ma famille et moi arrivons en Australie au milieu des ravages causés par les incendies».

Roger Federer a même témoigné de la reconnaissance auprès des jeunes militants pour «nous pousser à examiner nos comportements et nos actes concernant les solutions innovantes».

«J’apprécie les rappels sur ma responsabilité en tant qu’individu, athlète et entrepreneur, a poursuivi le Bâlois. Et je m’engage à utiliser cette position privilégiée pour dialoguer sur des questions importantes avec mes sponsors». 

La polémique avait commencé en marge d'un procès impliquant 12 activistes du climat qui avaient joué au tennis dans les locaux du Crédit Suisse en novembre 2018. Des militants écologistes avaient notamment interpellé sur Twitter Roger Federer, ambassadeur de l'établissement bancaire, avec le hastag #RogerWakeUpNow. Un message qui avait été retweeté par Greta Thunberg.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles