Meghan Markle et le prince Harry ne sont «pas les bienvenus», clame un grand journal canadien

Pour The Globe and Mail, un quotidien canadien, le prince Harry et Meghan Markle ne sont pas les bienvenus au Canada. «Vous êtes les bienvenus pour visiter, mais tant que vous êtes des membres de la famille royale, le Canada ne peut pas vous permettre de venir séjourner». [Ben STANSALL / AFP]

Le prince Harry et sa femme Meghan Markle ont l'intention de s'installer au Canada, mais selon un grand journal canadien tiré à deux millions d'exemplaires par semaine, ils ne sont pas franchement les bienvenus.

Pour The Globe and Mail, si Harry et Meghan «comptent déménager au Canada tout en faisant partie de la famille royale, la réponse du gouvernement Trudeau devrait être simple et succincte : non».

«Vous êtes les bienvenus pour visiter, mais tant que vous êtes des membres de la famille royale, le Canada ne peut pas vous permettre de venir séjourner», ajoute l'éditorial de ce grand journal. «Il ne s'agit pas de rompre avec la Couronne. Au contraire, il s’agit de maintenir la monarchie unique et très réussie du Canada.»

«Ce pays ne peut pas devenir votre foyer»

Le journal explique également que les Canadiens aiment leur monarchie, et que les visites de la reine et d'autres membres de la royauté ont tendance à susciter l'enthousiasme du public. Mais «un membre de la famille royale vivant dans ce pays ne correspond pas à la nature de longue date des relations entre le Canada et la Grande-Bretagne, et le Canada et la Couronne», ajoute le quotidien.

«S'ils étaient des simples citoyens ordinaires, ils seraient les bienvenus. Mais la monarchie unique de ce pays, et sa place délicate mais essentielle dans notre système constitutionnel, signifie qu’un résident royal - le Prince est le sixième dans la ligne de succession - n’est pas quelque chose que le Canada peut permettre. Il brise un tabou constitutionnel tacite», poursuit le journal.

«Les Sussex travaillent sur leurs propres problèmes personnels et les Canadiens leur souhaitent bonne chance. Le Canada accueille des personnes de toutes confessions, nationalités et races, mais si vous êtes un membre de notre famille royale, ce pays ne peut pas devenir votre foyer», précise encore le 

«Le Canada n'est pas une maison de transition pour quiconque cherche à quitter la Grande-Bretagne tout en restant royal», conclut le journal, catégorique.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles