Huit Français sur 10 favorables à un gouvernement d'ouverture, selon un sondage

Huit Français sur dix se déclarent favorables à la formation d'un gouvernement d'ouverture après le 6 mai, qui intégrerait des personnalités qui ne font pas partie de la famille politique du président élu, selon un sondage Ifop pour l'édition de Direct Matin de mardi[AFP/Archives]

Huit Français sur dix se déclarent favorables à la formation d'un gouvernement d'ouverture après le 6 mai, qui intégrerait des personnalités qui ne font pas partie de la famille politique du président élu, selon un sondage Ifop pour l'édition de Direct Matin de mardi.

A la question "seriez-vous favorable ou opposé à ce que le candidat élu président de la République le 6 mai prochain forme un gouvernement d'ouverture, en y intégrant des personnalités qui ne font pas partie de sa famille politique?", 80% des personnes interrogées se déclarent favorables, contre 20% qui se disent opposées.

Par ailleurs, en cas de victoire de Nicolas Sarkozy au second tour de la présidentielle, 30% des Français souhaiteraient qu'Alain Juppé soit nommé Premier ministre, devant Jean-Louis Borloo (19%) et François Fillon (18%).

Si c'est François Hollande qui l'emporte le 6 mai, 25% des Français voudraient qu'il nomme à Matignon Martine Aubry, 13% Manuel Valls, 12% Arnaud Montebourg, 11% Ségolène Royal, et 10% Laurent Fabius.

Sondage réalisé en ligne du 3 au 6 mars auprès d'un échantillon représentatif de 954 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Vous aimerez aussi

Une partisane de l'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva pendant une manifestation de soutien à l'ex-chef de l'Etat le 15 août 2018 à Brasilia [EVARISTO SA / AFP/Archives]
Élections L’ONU appelle le Brésil à autoriser Lula à se présenter à la présidentielle
Élection présidentielle au Mali : un second tour qui semble joué d'avance
Élections Présidentielle au Mali : un second tour qui semble joué d'avance
Le président-élu colombien Ivan Duque pendant la présentation de son livre "L'Archéologie de mon père" à Medellin, en Colombie le 10 juillet 2018 [JOAQUIN SARMIENTO / AFP]
Présidentielle Ivan Duque investi président de Colombie

Ailleurs sur le web

Derniers articles