Huit Français sur 10 favorables à un gouvernement d'ouverture, selon un sondage

Huit Français sur dix se déclarent favorables à la formation d'un gouvernement d'ouverture après le 6 mai, qui intégrerait des personnalités qui ne font pas partie de la famille politique du président élu, selon un sondage Ifop pour l'édition de Direct Matin de mardi[AFP/Archives]

Huit Français sur dix se déclarent favorables à la formation d'un gouvernement d'ouverture après le 6 mai, qui intégrerait des personnalités qui ne font pas partie de la famille politique du président élu, selon un sondage Ifop pour l'édition de Direct Matin de mardi.

A la question "seriez-vous favorable ou opposé à ce que le candidat élu président de la République le 6 mai prochain forme un gouvernement d'ouverture, en y intégrant des personnalités qui ne font pas partie de sa famille politique?", 80% des personnes interrogées se déclarent favorables, contre 20% qui se disent opposées.

Par ailleurs, en cas de victoire de Nicolas Sarkozy au second tour de la présidentielle, 30% des Français souhaiteraient qu'Alain Juppé soit nommé Premier ministre, devant Jean-Louis Borloo (19%) et François Fillon (18%).

Si c'est François Hollande qui l'emporte le 6 mai, 25% des Français voudraient qu'il nomme à Matignon Martine Aubry, 13% Manuel Valls, 12% Arnaud Montebourg, 11% Ségolène Royal, et 10% Laurent Fabius.

Sondage réalisé en ligne du 3 au 6 mars auprès d'un échantillon représentatif de 954 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

À suivre aussi

Le rockeur Neil Young, lors d'un concert à Québec au Canada, le 6 juillet 2018 [Alice Chiche / AFP/Archives]
Etats-Unis Neil Young veut devenir citoyen américain pour voter en 2020
People Kanye West dit vouloir briguer la présidence des Etats-Unis en 2024
La procédure de destitution n'a pas fini de faire les gros titres, puisque la Chambre des représentants a adopté ce jeudi une résolution approuvant l'enquête visant Donald Trump.
élection Etats-Unis : à un an de la présidentielle, la procédure de destitution de Trump cannibalise la campagne

Ailleurs sur le web

Derniers articles