La CGT appelle à voter contre Sarkozy

La direction de la CGT a affirmé mardi, dans une déclaration, que la centrale "ne saurait être neutre" dans la présidentielle et a appelé à un "changement de politique", estimant que la réélection de Nicolas Sarkozy conduirait à de "nouveaux reculs sociaux".[AFP/Archives]

La direction de la CGT a affirmé mardi, dans une déclaration, que la centrale "ne saurait être neutre" dans la présidentielle et a appelé à un "changement de politique", estimant que la réélection de Nicolas Sarkozy conduirait à de "nouveaux reculs sociaux".

L'élection présidentielle, les 22 avril et 6 mai prochains, "est un rendez-vous important pour l'expression démocratique" et, "à ce titre, la CGT ne saurait être neutre, surtout au regard de la gravité de la situation", affirme la déclaration adoptée à l'unanimité par la commission exécutive de la CGT.

"Au vu du bilan et des projets du président de la République, sa réélection ouvrirait, à coup sûr, une nouvelle séquence de lourds reculs sociaux", ajoute le texte.

"Le changement de politique pour conquérir la justice sociale, aider au vivre ensemble devient incontournable", affirme la centrale de Montreuil, pour qui "l'élection présidentielle doit créer un nouveau contexte plus favorable aux revendications et au progrès social".

Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, avait déjà affirmé qu'il voterait contre Nicolas Sarkozy à la présidentielle, tout en soulignant que la centrale ne donnait pas de consigne de vote en faveur d'un candidat.

Vous aimerez aussi

L'ex-président brésilien  (2003-2011) Luiz Inacio Lula da Silva à Sao Bernardo do Campo le 7 avril 2018.  [Miguel SCHINCARIOL / AFP]
Brésil Lula dit à son parti qu'il est libre de trouver un autre candidat à la présidentielle
scrutin Costa Rica : Carlos Alvarado vainqueur de la présidentielle
élection Présidentielle en Egypte : Sissi réélu avec plus de 97,08% des voix

Ailleurs sur le web

Derniers articles