Claude Allègre assiste à un meeting de Sarkozy

Claude Allègre, qui fut ministre de l'Education nationale de Lionel Jospin (1997-2000), a assisté pour la première fois à une réunion publique de la campagne du président-candidat Nicolas Sarkozy, jeudi à Strasbourg, a constaté un journaliste de l'AFP.[AFP]

Claude Allègre, qui fut ministre de l'Education nationale de Lionel Jospin (1997-2000), a assisté pour la première fois à une réunion publique de la campagne du président-candidat Nicolas Sarkozy, jeudi à Strasbourg, a constaté un journaliste de l'AFP.

M. Allègre était assis au premier rang avec des hauts responsables de l'UMP, dont le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé et le secrétaire général du parti, Jean-François Copé.

A la fin de son discours, Nicolas Sarkozy a salué la présence de l'ex-ministre d'un gouvernement socialiste, parmi les 9.000 personnes présentes (selon les organisateur), déclarant "que la France forte, c'est une France qui va au-delà de mes amis politiques".

Symboles de l'ouverture sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, les ex-socialistes Eric Besson et Jean-Marie Bockel étaient également présents en bonne place.

En février, Claude Allègre avait déclaré être "partisan de Nicolas Sarkozy, à condition qu'il installe un gouvernement d'union nationale, dans lequel des gens comme François Bayrou auraient leur place, avec beaucoup d'experts".

"François Hollande a toujours deux discours, c'est un homme politique intelligent, sympathique mais qui manoeuvre tout le temps", avait-il dit aussi.

Vous aimerez aussi

Eléction de Volodymyr Zelensky : les ukrainiens sont satisfaits
Présidentielle Election de Volodymyr Zelensky : les ukrainiens sont satisfaits
Nouvelle manifestation d'étudiants algériens pour réclamer la fin du "système" Bouteflika, le 16 avril 2019 dans les rues d'Alger [- / AFP]
contestation Les Algériens attendus pour un 9e vendredi de suite dans la rue
Zuzana Caputova (g) et Maros Sefcovic, candidats à la présidentielle, lors d'un débat, le 11 mars 2019 à Brastislava, en Slovaquie [VLADIMIR SIMICEK / AFP/Archives]
scrutin Les Slovaques choisissent leur président ce samedi

Ailleurs sur le web

Derniers articles