Bernadette Chirac: Hollande "n'a pas le gabarit d'un président "

Bernadette Chirac, s'adressant à la presse avant le début du conseil général de Corrèze présidé par M. Hollande et dont elle est une des élus, a dit à son propos: "c'est un homme très courtois, parfaitement courtois", mais "ce n'est pas le gabarit d'un président de la République".[AFP]

Bernadette Chirac, épouse de l'ex-chef de l'Etat, a affirmé vendredi que François Hollande, candidat PS à l'Elysée, n'avait "pas le gabarit d'un président de la République".

S'adressant à la presse avant le début du conseil général de Corrèze présidé par M. Hollande et dont elle est une des élus, elle a dit à son propos: "c'est un homme très courtois, parfaitement courtois", mais "ce n'est pas le gabarit d'un président de la République".

"Vous savez, il faut beaucoup d'expérience pour être président de la République, il faut une longue formation politique, il faut avoir été ministre, il faut avoir beaucoup fréquenté l'international", a-t-elle poursuivi avant de conclure : "qui vivra verra".

"Dès le début du mandat où il a été président du Conseil général de la Corrèze, il m'a dit très aimablement que tous les dossiers du département que j'avais en charge et ceux de mon canton, il les examinerait avec attention. Il les accepterait", a-t-elle affirmé, évoquant "de très bonnes relations professionnelles".

Interrogée sur l'attitude de M. Hollande durant le drame de Toulouse, elle a répondu: "tout le monde a été dans l'affliction, la révolte. Lui comme les autres".

"Les polémiques, moi, ça ne m'intéresse pas (...). Je sais ce que je veux. Je ferai tout pour. Je l'ai dit il y a longtemps. Je ferai tous les meetings où Nicolas Sarkozy souhaitera que je me rende". Mme Chirac a jugé que le président-candidat, "très tenace, très energique", était doté d'une "grande mémoire".

L'épouse de Jacques Chirac a affirmé qu'elle ferait du "porte-à-porte à Paris". "Je verrai les commercants et je ferai même les étages", a-t-elle dit, rappelant qu'elle avait "beaucoup fait cela", lorsque son mari était maire". Comme on lui demandait si Jacques Chirac prendrait position, elle a répondu: "Je n'en sais rien".

À suivre aussi

Le président afghan Ashraf Ghani lors d'une réunion avec Donald Trump sur la base militaire de Bagram, le 29 novembre 2019 [Olivier Douliery / AFP]
Moyen-orient Afghanistan : Ashraf Ghani remporte la majorité à la présidentielle
Electeurs dans un bureau de vote à Montevideo, jour de l'élection présidentielle, le  24 novembre 2019 [EITAN ABRAMOVICH / AFP]
Amérique du Sud La présidentielle en Uruguay trop serrée, résultat «d'ici à vendredi»
François Baroin, candidat idéal pour la présidentielle de 2022 ?
Politique François Baroin, candidat idéal pour la présidentielle de 2022 ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles