Fillon: pas d'élément pour appréhender Merah plus tôt

Le Premier ministre François Fillon a affirmé vendredi matin qu'il n'existait "aucun élément permettant d'appréhender Mohamed Merah", le tueur au scooter, avant ses passages à l'acte[AFP]

Le Premier ministre François Fillon a affirmé vendredi matin qu'il n'existait "aucun élément permettant d'appréhender Mohamed Merah", le tueur au scooter, avant ses passages à l'acte à Toulouse et Montauban, soulignant que la France était "un Etat de droit".

"Il n'y avait aucun élément permettant d'appréhender Mohamed Merah" avant son passage à l'acte, a déclaré sur RTL M. Fillon. "On n'a pas le droit dans un pays comme le nôtre de surveiller en permanence sans décision de justice quelqu'un qui n'a pas commis de délit (...) Nous vivons dans un Etat de droit", a-t-il ajouté.

Vous aimerez aussi

Procès d'Abelkader Merah : les familles des victimes réclament justice
Tuerie de Toulouse Procès d'Abelkader Merah : les familles des victimes réclament justice
Justice Tueries de Toulouse et Montauban : Abdelkader Merah de retour aux assises
Terrorisme Le père d'une victime de Merah demande à Emmanuel Macron de «refuser» le retour des jihadistes

Ailleurs sur le web

Derniers articles