Bayrou : la défense, "pas une variable d'ajustement"

François Bayrou, candidat MoDem à l'élection présidentielle, a estimé que le budget de la défense nationale ne devait pas "servir de variable d'ajustement" à la réduction des déficits, lors de l'émission Elections 2012 (Youtube/AFP/CFJ/Twitter) qui sera diffusée mardi soir.[AFP]

François Bayrou, candidat MoDem à l'élection présidentielle, a estimé que le budget de la défense nationale ne devait pas "servir de variable d'ajustement" à la réduction des déficits, lors de l'émission Elections 2012 (Youtube/AFP/CFJ/Twitter) qui sera diffusée mardi soir.

"Le budget de la défense nationale, ce n'est pas le budget qui doit servir de variable d'ajustement à toutes les adaptations budgétaires de France", a affirmé M. Bayrou.

"Le monde vers lequel nous allons est un monde dangereux et il ne sera pas moins dangereux demain, si je vois les évolutions actuelles", a-t-il argumenté. "Donc il est du devoir des responsables politiques français de considérer qu'avoir une protection indépendante de notre peuple, où qu'il se trouve sur la planète, c'est un enjeu national", a-t-il ajouté.

"Il y aura des efforts, tout le monde doit en faire, mais pour moi il n'est pas envisageable que ce soit la défense nationale qui soit amenée à faire tous les efforts comme j'ai pu le comprendre entre les lignes dans le programme d'un certain nombre de candidats", a encore dit le candidat centriste.

Vous aimerez aussi

Amélie de Montchalin (en rouge), députée LREM de 32 ans, est l'une des figures montantes de la majorité.
LREM Tout savoir sur Amélie de Montchalin, nommée secrétaire d'Etat aux Affaires européennes
AFP
Budget A quoi correspondent 1.000 euros de dépense publique ?
Le président américain Donald Trump a donné le 8 janvier 2019 sa première allocution à la nation depuis le Bureau ovale de la Maison Blanche [CARLOS BARRIA / POOL/AFP]
Finance L'impasse budgétaire s'aggrave aux Etats-Unis, Donald Trump acculé

Ailleurs sur le web

Derniers articles