Le changement, "ce n'est pas" Mélenchon, affirme Sapin

Michel Sapin, en charge du projet du candidat socialiste, a assuré jeudi qu'un changement de politique, "ce n'est pas" Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche, qui peut l'apporter au pays, "chacun le sait", mais François Hollande.[AFP/Archives]

Michel Sapin, en charge du projet du candidat socialiste, a assuré jeudi qu'un changement de politique, "ce n'est pas" Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche, qui peut l'apporter au pays, "chacun le sait", mais François Hollande.

"Qui est-ce qui changera, qui est-ce qui fera en sorte que ça change à la fois en termes de personnes et que ça change en termes de politique? Ce n'est pas Jean-Luc Mélenchon, chacun le sait, quelle que soit la sympathie que l'on peut avoir pour lui", a dit Michel Sapin sur Radio classique/Public Sénat.

"C'est François Hollande qui est le seul en capacité de battre Nicolas Sarkozy", a ajouté le responsable socialiste, interrogé sur la poussée constante dans les sondages du candidat du Front de gauche.

"Il serait intéressant que chacun se détermine par rapport aux projets eux-mêmes et pas simplement par rapport à la sonorité de la voix ou par rapport à la couleur du discours", a poursuivi Michel Sapin, en allusion à la campagne de Jean-Luc Mélenchon.

Vous aimerez aussi

Élection présidentielle au Mali : un second tour qui semble joué d'avance
Élections Présidentielle au Mali : un second tour qui semble joué d'avance
Le président-élu colombien Ivan Duque pendant la présentation de son livre "L'Archéologie de mon père" à Medellin, en Colombie le 10 juillet 2018 [JOAQUIN SARMIENTO / AFP]
Présidentielle Ivan Duque investi président de Colombie
L'opposant et perdant de la présidentielle au Zimbabwe, Nelson Chamisa, Harare, 3 août 2018 [Jekesai NJIKIZANA / AFP]
Afrique Zimbabwe : le président élu défend une élection crédible, l'opposition crie à la fraude

Ailleurs sur le web

Derniers articles