Montebourg : "faire le chemin ensemble" avec Mélenchon

Le député Arnaud Montebourg (PS) a appelé jeudi à réfléchir à "l'instrumentalisation de l'agressivité" du candidat Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) qui devrait "réserver ses mots les plus durs" à Nicolas Sarkozy.[AFP]

Le député Arnaud Montebourg (PS) a appelé jeudi à réfléchir à "l'instrumentalisation de l'agressivité" du candidat Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) qui devrait "réserver ses mots les plus durs" à Nicolas Sarkozy.

"Jean-Luc Mélenchon devrait s'interroger sur l'utilisation que fait Nicolas Sarkozy des mots qu'il emploie", a déclaré l'élu de Saône-et-Loire, interrogé par Europe 1.

"D'ailleurs, j'ai observé que Jean-Luc Mélenchon est la nouvelle mascotte du Figaro. Nicolas Sarkozy multiplie les compliments à l'encontre de Jean-Luc Mélenchon", a-t-il poursuivi.

"Cela devrait interroger un certain nombre de citoyens sur l'instrumentalisation de l'agressivité de Jean-Luc Mélenchon, qu'il devrait réserver à Nicolas Sarkozy qui a ruiné notre pays", a poursuivi le troisième homme de la primaire de gauche.

Avec le Front de gauche "nous avons besoin de faire le chemin ensemble", a poursuivi M. Montebourg. Il a exhorté à "rechercher ce que nous pouvons faire ensemble", plutôt "que de rechercher absolument ce qui nous empêcherait d'agir ensemble".

Vous aimerez aussi

Zuzana Caputova (g) et Maros Sefcovic, candidats à la présidentielle, lors d'un débat, le 11 mars 2019 à Brastislava, en Slovaquie [VLADIMIR SIMICEK / AFP/Archives]
scrutin Les Slovaques choisissent leur président ce samedi
Algérie  : les étudiants protestent contre un cinquième mandat de Bouteflika
manifestations Algérie : les étudiants protestent contre un cinquième mandat de Bouteflika
Les employés chargés du  bon déroulement du scrutin présidentiel nigérian préparent un bureau de vote à Port Harcourt, le 23 février 2019 [Yasuyoshi CHIBA / AFP]
Afrique Les Nigérians élisent leur prochain président

Ailleurs sur le web

Derniers articles