Bousculade au meeting de Sarkozy à Besançon

Une trentaine de militants du Front de gauche ont manifesté vendredi devant l'entrée de la salle de Besançon où Nicolas Sarkozy était en meeting, l'un d'entre eux étant interpellé à l'issue d'une bousculade, a constaté une journaliste de l'AFP.[AFP]

Une trentaine de militants du Front de gauche ont manifesté vendredi devant l'entrée de la salle de Besançon où Nicolas Sarkozy était en meeting, l'un d'entre eux étant interpellé à l'issue d'une bousculade, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les militants ont été encerclés par une trentaine de CRS qui ont tenté de les éloigner de l'entrée de la salle. Un homme d'une cinquantaine d'années, syndicaliste chez SUD-PTT à France Télécom selon d'autres manifestants, a été interpellé parce qu'il refusait de bouger. Arrêté pour rébellion, il a été emmené au commissariat, selon la police.

Sur une banderole déployée par les manifestants, toujours encerclés par les forces de l'ordre peu avant 18H00, on pouvait lire: "Regarde ta Rolex, l'heure de la révolution a sonné".

Nicolas Sarkozy n'a pas vu les manifestants. La réunion a commencé vers 17H15.

Vous aimerez aussi

S'il était réélu, Benjamin Netanyahou pourrait battre le record de longévité à la tête d'Israël de Ben Gourion, père fondateur de l'Etat hébreu.
Élections Israël : les trois choses à retenir de la campagne des législatives
LGBT «Je t’aime ma fille» : le spot bouleversant contre la transphobie
Lutte contre le cancer : lancement de la campagne  «Une jonquille pour Curie »
solidarité Lutte contre le cancer : lancement de le campagne «une jonquille pour Curie»

Ailleurs sur le web

Derniers articles