Joly s'en prend à Mélenchon

Eva Joly, candidate EELV à l'Elysée, a souligné vendredi ne pas avoir "la même idée de la liberté démocratique" que son rival Front de gauche Jean-Luc Mélenchon, qui soutient la Chine contre le Tibet, Chavez et le régime castriste.[AFP]

Eva Joly, candidate EELV à l'Elysée, a souligné vendredi ne pas avoir "la même idée de la liberté démocratique" que son rival Front de gauche Jean-Luc Mélenchon, qui soutient la Chine contre le Tibet, Chavez et le régime castriste.

"Il ne faut pas oublier que Mélenchon est pour la Chine et contre le Tibet, pour le régime castriste à Cuba et il est pour Hugo Chavez" au Venezuela, a-t-elle dit sur BFMTV-RMC. "Ca veut dire qu'il a une conception très différente de la mienne de la liberté démocratique", a-t-elle dit.

"Quand on soutient la Chine contre le Tibet, pour moi, ça pose problème", a dit l'eurodéputée, favorable au "droit des peuples à décider de leur destin".

"On retrouve la même chose en France", a-t-elle dit. "Moi je suis pour l'indépendance des régions, lui est jacobin, je suis pour les langues régionales, Mélenchon est contre", a-t-elle dit.

"Il a une rhétorique formidable, mais dans on programme il n'y a pas beaucoup de consistance", a-t-elle aussi estimé.

Vous aimerez aussi

Zuzana Caputova (g) et Maros Sefcovic, candidats à la présidentielle, lors d'un débat, le 11 mars 2019 à Brastislava, en Slovaquie [VLADIMIR SIMICEK / AFP/Archives]
scrutin Les Slovaques choisissent leur président ce samedi
Algérie  : les étudiants protestent contre un cinquième mandat de Bouteflika
manifestations Algérie : les étudiants protestent contre un cinquième mandat de Bouteflika
Les employés chargés du  bon déroulement du scrutin présidentiel nigérian préparent un bureau de vote à Port Harcourt, le 23 février 2019 [Yasuyoshi CHIBA / AFP]
Afrique Les Nigérians élisent leur prochain président

Ailleurs sur le web

Derniers articles