La lettre ouverte de la Fondation Abbé Pierre

La Fondation Abbé Pierre publie vendredi dans trois quotidiens nationaux une lettre ouverte aux candidats à l'élection présidentielle et à leurs électeurs pour "s'engager fermement et sans faiblesse pour mettre un terme à la crise du logement", annonce la fondation.[AFP/Archives]

La Fondation Abbé Pierre publie vendredi dans trois quotidiens nationaux une lettre ouverte aux candidats à l'élection présidentielle et à leurs électeurs pour "s'engager fermement et sans faiblesse pour mettre un terme à la crise du logement", annonce la fondation.

Dans cet appel, relayé par Libération, le Figaro et Le Monde, Le conseil d'administration, les équipes et les Marraines et Parrains de la Fondation Abbé Pierre, relèvent que "3,6 millions de personnes, seules, fragilisées, perdues sont victimes de mal logement et que 10 millions de personnes souffrent, de près ou de loin, de la crise du logement" en France.

Cette situation "absurde et inadmissible" doit être "intolérable" pour les futurs dirigeants du pays.

"A un mois d'une échéance majeure qui déterminera les grands choix pour notre société", la fondation appelle "les citoyens à signer massivement la pétition +Mobilisation générale pour le Logement+, comme 150.000 personnes l'ont déjà fait".

Elle demande également aux candidats aux élection présidentielle et législatives "à les entendre et à s'engager fermement et sans faiblesse pour mettre un terme à la crise du logement", comme l'ont déjà fait six candidats (Eva Joly, Jacques Cheminade, François Bayrou, François Hollande, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou) en signant le "Contrat social pour une nouvelle politique du Logement".

Vous aimerez aussi

Zuzana Caputova (g) et Maros Sefcovic, candidats à la présidentielle, lors d'un débat, le 11 mars 2019 à Brastislava, en Slovaquie [VLADIMIR SIMICEK / AFP/Archives]
scrutin Les Slovaques choisissent leur président ce samedi
Algérie  : les étudiants protestent contre un cinquième mandat de Bouteflika
manifestations Algérie : les étudiants protestent contre un cinquième mandat de Bouteflika
Les employés chargés du  bon déroulement du scrutin présidentiel nigérian préparent un bureau de vote à Port Harcourt, le 23 février 2019 [Yasuyoshi CHIBA / AFP]
Afrique Les Nigérians élisent leur prochain président

Ailleurs sur le web

Derniers articles