FO répète son souci d'indépendance vis-à-vis du politique

Le secrétaire général de FO, Jean Claude Mailly, a réaffirmé mardi sur Radio Classique son indépendance politique en s'abstenant de toute consigne de vote aux prochaines élections.[AFP/Archives]

Le secrétaire général de FO, Jean Claude Mailly, a réaffirmé mardi sur Radio Classique son indépendance politique en s'abstenant de toute consigne de vote aux prochaines élections.

"Nous sommes indépendants. (...). Un syndicat n'a pas à donner de consigne de vote. Les électeurs sont assez grands pour savoir ce qu'ils ont à faire, ils n'ont pas besoin de directeur de conscience", a-t-il insisté.

La CGT, qui a appelé ses adhérents à refuser un deuxième mandat à Nicolas Sarkozy "a fait un choix", a souligné le leader de FO.

"Quand vous donnez une consigne de vote en disant il ne faut pas voter pour un tel, vous rentrez dans une campagne électorale de caractère politique", a-t-il ajouté. "Ca ne justifie pas pour autant les déclarations de Sarkozy. On n'a rien à gagner à pratiquer l'anathème dans ce genre de situation", a ajouté Jean Claude Mailly.

Lundi encore, le président candidat a demandé que les syndicats ne se mêlent pas de la campagne électorale et se cantonnent dans leur rôle de défense des salariés.

"Le syndicat ne doit pas être muet sur ses positions et ses revendications", a insisté Jean Claude Mailly qui a précisé n'avoir rencontré les candidats à l'élection présidentielle, François Hollande et Jean-Luc Mélenchon, qu'à leur demande.

Vous aimerez aussi

Social Le nombre de chômeurs en baisse de 0,7% au 1er trimestre 2019
Des salariés de l'aciérie Ascoval, le 19 décembre 2018 à Saint-Saulve, dans le Nord [FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives]
Social Ascoval : le tribunal rendra sa décision le 2 mai
Les familles monoparentales au cœur des annonces d’Emmanuel Macron ?
Social Les familles monoparentales au cœur des annonces d’Emmanuel Macron ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles