Bayrou se dit héritier de Barre, Delors, Mendès, Rocard

Le candidat centriste à la présidentielle, François Bayrou, s'est dit jeudi l'héritier d'une famille politique comprenant Mendès France, Monory, VGE mais aussi Rocard et Delors lors d'un meeting à Poitiers rassemblant un millier de personnes[AFP]

Le candidat centriste à la présidentielle, François Bayrou, s'est dit jeudi l'héritier d'une famille politique comprenant Mendès France, Monory, VGE mais aussi Rocard et Delors lors d'un meeting à Poitiers rassemblant un millier de personnes.

"Il n'y a que par la vérité qu'on peut trouver le chemin du redressement. Je dis cela comme héritier d'une grande famille politique française, comme Raymond Barre le disait, comme Mendès France le disait, comme René Monory le disait ... s'ils avaient gouverné la France...Je mets dans cette grande famille les Rocard, les Delors, les Giscard d'Estaing...", a-t-il lancé, en référence aux figures de la gauche sociale-démocrate et de la droite démocrate-chrétienne, toutes attachées à l'Europe.

"C'est la même famille politique, ceux qui voulaient dire la vérité au pays et construire à partir la vérité", a-t-il ajouté. "Je sais que cette famille elle existe, elle gouvernera la France. Quand elle sera réunie, le pays se portera mieux", a-t-il encore assuré.

Il a par ailleurs déploré "une campagne qui élude toutes les questions qui se posent aux Français" parlant de "sujets de diversion" émaillant la campagne alors que la question de l'emploi devrait être "centrale".

"Est-ce qu'en France on peut recréer de l'emploi?", a-t-il lancé. "Nous avons baissé les bras dans tous les secteurs d'activité pour des raisons que j'ignore", a-t-il martelé.

La sénatrice du Loir-et-Cher et proche du candidat, Jacqueline Gourault, avait, en introduction de ce meeting dans une petite salle du centre ville de Poitiers, appelé à voter pour "le candidat de la vérité".

Vous aimerez aussi

Une partisane de l'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva pendant une manifestation de soutien à l'ex-chef de l'Etat le 15 août 2018 à Brasilia [EVARISTO SA / AFP/Archives]
Élections L’ONU appelle le Brésil à autoriser Lula à se présenter à la présidentielle
Élection présidentielle au Mali : un second tour qui semble joué d'avance
Élections Présidentielle au Mali : un second tour qui semble joué d'avance
Le président-élu colombien Ivan Duque pendant la présentation de son livre "L'Archéologie de mon père" à Medellin, en Colombie le 10 juillet 2018 [JOAQUIN SARMIENTO / AFP]
Présidentielle Ivan Duque investi président de Colombie

Ailleurs sur le web

Derniers articles