Ayrault promet la recherche de "solutions" pour chaque plan social

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault devant l'Assemblée nationale le 3 juillet 2012 à Paris[AFP/Archives]

Jean-Marc Ayrault a assuré mercredi à l'Assemblée nationale que son gouvernement n'avait "pas l'intention de se décourager" devant la multiplication de plans sociaux et a promis que des "solutions" seraient recherchées "dossier par dossier".

"Dans votre lutte pour le pouvoir, je veux dire à la tête de l'UMP, je vous souhaite bon courage! Mais là n'est pas l'essentiel", a lancé le Premier ministre aux députés de l'opposition, lors de la première séance de questions d'actualité de la législature.

"L'essentiel, c'est qu'en effet, nous devons faire face aux urgences et l'urgence, c'est aussi des plans sociaux, dont certains étaient peut-être volontairement retardés et qui sont parfois très lourds", a déploré M. Ayrault, interrogé par la députée UMP Catherine Vautrin.

"Mais le gouvernement n'a pas l'intention de se décourager, avec les partenaires sociaux, chacun devant être face à ses responsabilités", a-t-il ajouté. "Dossier après dossier, nous rechercherons les solutions, à la fois économiques et sociales, parce que c'est la nécessité, c'est l'urgence et nous voulons y faire face", a-t-il promis.

À suivre aussi

Politique Demande d'asile, aide médicale d'Etat... Macron veut durcir la politique migratoire
Politique Emmanuel Macron installe une application pour surveiller le travail de ses ministres
L'exécutif voulait une concertation apaisée sur sa réforme des retraites, c'est mal engagé: après un premier "coup de semonce" à la RATP, une mobilisation massive des avocats est prévue lundi, tandis que le gouvernement multiplie les entretiens avec les syndicats pour déminer le terrain [DAMIEN MEYER / AFP/Archives]
Conflit social Après la RATP, les avocats : sur les retraites, la parole est à la défiance

Ailleurs sur le web

Derniers articles