Ayrault prend le problème marseillais à bras le corps

Jean-Marc Ayrault a déclaré jeudi que "le destin de l'agglomération marseillaise" était "une question d'intérêt national", annonçant qu'il se rendrait dans la ville lundi et mardi prochains, à l'issue de d'une réunion interministérielle à Matignon consacrée à la ville. [AFP] Jean-Marc Ayrault a déclaré jeudi que "le destin de l'agglomération marseillaise" était "une question d'intérêt national", annonçant qu'il se rendrait dans la ville lundi et mardi prochains, à l'issue de d'une réunion interministérielle à Matignon consacrée à la ville. [AFP]

Jean-Marc Ayrault a déclaré jeudi que "le destin de l'agglomération marseillaise" était "une question d'intérêt national", annonçant qu'il se rendrait dans la ville lundi et mardi prochains, à l'issue de d'une réunion interministérielle à Matignon consacrée à la ville.

"Le destin de l'agglomération marseillaise est une question d'intérêt national, sortir Marseille de ses difficultés est un impératif", a déclaré le Premier ministre au cours d'une conférence de presse, se disant convaincu que l'agglomération avait "des atouts extraordinaires".

Il a annoncé un "renfort de 205 policiers et gendarmes à Marseille" et la création d'une nouvelle Zone de sécurité prioritaire pour les quartiers du sud de la cité phocéenne.

Matignon a également assuré que "la justice se mobilise aussi avec de nouvelles directives pénales", le Premier ministre citant entre autres "le renforcement des moyens de l'administration pénitentiaire".

À suivre aussi

Société Incendie de Lubrizol à Rouen : l'inquiétude plus forte que le gouvernement
Politique Les députés votent la reconnaissance de la filiation des enfants nés par GPA, contre l’avis du gouvernement
Réchauffement climatique Laurence Tubiana : «Le débat citoyen collectif peut faire avancer la société»

Ailleurs sur le web

Derniers articles