Wauquiez : en parlant de "barons", Copé a franchi la ligne jaune

Laurent Wauquiez, soutien de François Fillon pour la présidence de l'UMP, a estimé jeudi que son rival Jean-François Copé avait "franchi la ligne jaune" en renvoyant l'ex-Premier ministre aux "barons" du Parti.[AFP] Laurent Wauquiez, soutien de François Fillon pour la présidence de l'UMP, a estimé jeudi que son rival Jean-François Copé avait "franchi la ligne jaune" en renvoyant l'ex-Premier ministre aux "barons" du Parti.[AFP]

Laurent Wauquiez, soutien de François Fillon pour la présidence de l'UMP, a estimé jeudi que son rival Jean-François Copé avait "franchi la ligne jaune" en renvoyant l'ex-Premier ministre aux "barons" du Parti.

Interrogé par LCI sur l'argument rodé par le député-maire de Meaux ("moi, je fais campagne auprès des militants, pas des barons"), l'ex-ministre Wauquiez s'est insurgé: "Il y a clairement une ligne jaune qui est franchie".

"Que Jean-François Copé dise +je suis le candidat des militants+, c'est un slogan, pourquoi pas. Mais qu'il se sente obligé d'ajouter +François Fillon, lui, est le candidat des barons+, c'est ridicule", selon le député-maire du Puy-en-Velay.

"Ce que nous a demandé François Fillon, et on s'y tient, c'est d'expliquer ce qu'on veut faire en positif", a argumenté M. Wauquiez.

"Je ne rajoute pas systématiquement une pique contre Jean-François Copé", a-t-il expliqué, "parce que c'est la même famille".

À suivre aussi

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, lors de la mobilisation unitaire contre le projet de loi visant le statut des fonctionnaires, le 9 mai à Paris [Thomas SAMSON / AFP/Archives]
Mouvement social Au Congrès de la CGT, les «gilets jaunes» sur toutes les lèvres
Le président américain Donald Trump lors d'une conférence de presse à l'issue de sa rencontre avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, le 28 février 2019 à Hanoï [Saul LOEB / AFP]
Etats-Unis Donald Trump accuse son ex-avocat Michael Cohen d'avoir «beaucoup menti» devant le Congrès
Etats-Unis Pour son ex-avocat, Donald Trump est «un raciste, un escroc et un tricheur»

Ailleurs sur le web

Derniers articles