Une mission contre les discriminations liées à l'orientation sexuelle

Une mission de lutte contre les discriminations en raison de l'orientation sexuelle et de l'identité de genre a été lancée vendredi par la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, a-t-on appris auprès de ses services. [AFP] Une mission de lutte contre les discriminations en raison de l'orientation sexuelle et de l'identité de genre a été lancée vendredi par la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, a-t-on appris auprès de ses services. [AFP]

Une mission de lutte contre les discriminations en raison de l'orientation sexuelle et de l'identité de genre a été lancée vendredi par la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, a-t-on appris auprès de ses services.

Cette mission, confiée par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, "va s'attaquer aux problèmes de l'homophobie dans bien des secteurs, comme la santé, l'éducation, le travail, les prisons, etc. Ces questions sont absolument partout", a précisé l'entourage de la ministre.

"Avant la fin du mois d'octobre, on fera au Premier ministre un état de l'avancement de nos travaux. C'est un programme de mesures très concrètes qui sera présenté", a ajouté la même source.

A la veille de la Gay Pride, le 30 juillet dernier, le Premier ministre avait affirmé sa volonté de renforcer la lutte contre les discriminations des personnes homosexuelles ou trans.

Dans un communiqué, l'Inter-LGBT (Lesbiennes, gays, bi, trans) s'est félicité de cette annonce, qui a été faite par la ministre à plusieurs associations LGBT lors d'un petit déjeuner vendredi matin.

La mission travaillera en "concertation avec les associations", a expliqué l'Inter-LGBT, qui prendra "part activement aux consultations qui auront lieu dans les prochains jours".

"Si en matière d'homophobie et de transphobie les constats sont souvent partagés, jusqu'à présent trop peu d'actions ont été entreprises par les gouvernements successifs", a souligné l'association, qui estime qu'à l'aune du débat parlementaire à venir sur l'ouverture du mariage, de l'adoption et de la PMA aux couples de même sexe, "il sera important de rappeler la réalité des violences homophobes et transphobes".

L'association SOS-Homophobie avait noté, en mai dernier, une augmentation de 5% du nombre de témoignages recueillis sur des agressions physiques à l'encontre des homosexuels en 2011, pour atteindre 1.556.

Il n'existe pas au ministère de l'Intérieur ou au ministère de la Justice de statistiques sur les agressions homophobes.

Vous aimerez aussi

Différents types de Quinoa exposés au salon international de l'alimentation SIAL, lors de l'édition d'octobre 2016 à Villepinte, près de Paris [MARTIN BUREAU / AFP/Archives]
Société L'avenir de l'alimentation pointe le bout de son assiette au salon Sial
Société Les signalements en hausse à SOS homophobie
Société Don du sang : l'Assemblée maintient le traitement différencié des donneurs homosexuels

Ailleurs sur le web

Derniers articles