Aubry salue un "président mobilisé et mobilisateur", "à la hauteur"

La première secrétaire du PS, Martine Aubry, a salué dimanche, après l'intervention télévisée de François Hollande, "un président mobilisé et mobilisateur", "à la hauteur" de ses "responsabilités historiques". [AFP] La première secrétaire du PS, Martine Aubry, a salué dimanche, après l'intervention télévisée de François Hollande, "un président mobilisé et mobilisateur", "à la hauteur" de ses "responsabilités historiques". [AFP]

La première secrétaire du PS, Martine Aubry, a salué dimanche, après l'intervention télévisée de François Hollande, "un président mobilisé et mobilisateur", "à la hauteur" de ses "responsabilités historiques".

"François Hollande s'est montré à la hauteur des responsabilités historiques qui sont les siennes: un Président mobilisé et mobilisateur", écrit la maire de Lille dans un communiqué.

"Chacun a vu avec quelle détermination François Hollande se bat sur tous les fronts pour sortir notre pays du marasme. Mobilisé sur l'emploi, c'est son premier combat", "mobilisé aussi sur le redressement des finances publiques, avec un budget 2013 qui tiendra le cap de la réduction des déficits".

"Mobilisé, le président a su aussi trouver les mots qui mobilisent, en fixant un agenda du redressement en deux ans, les principales décisions avant la fin de l'année et une inversion de la courbe du chômage d'ici un an", poursuit la numéro un socialiste.

"Il a dit sa confiance dans les citoyens, les entreprises, les salariés, les corps intermédiaires: la France a besoin de tous pour repartir de l'avant, tous ceux qui le veulent seront écoutés, consultés et associés".

"Il a tenu un discours de vérité mais aussi délivré un message d'espoir: dans les efforts, il y aura de la justice, et au bout des efforts, il y aura la réussite et le progrès", ajoute Mme Aubry pour qui "la présidence Hollande, c'est un cap clair - le redressement dans la justice -, un calendrier méthodique et ambitieux, et la mobilisation de la société".

Vous aimerez aussi

Election présidentielle Présidentielle au Mali : Ibrahim Boubacar Keïta réélu, l’opposition conteste
Manifestation contre le président du Nicaragua, Daniel Ortega, le 15 août 2018 à Managua [INTI OCON / AFP]
Crise Nicaragua : des milliers d'opposants et de partisans d'Ortega manifestent
Les soutiens de l'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva sont rassemblés devant la Cour électorale suprême à Brasilia le 15 août 2018 [EVARISTO SA / AFP]
Politique Brésil : le prisonnier Lula candidat à la présidentielle

Ailleurs sur le web

Derniers articles