Cambadélis : Hollande "répare" ce que Sarkozy a défait

Le député PS Jean-Christophe Cambadélis, candidat à la succession de Martine Aubry à la tête du parti socialiste, a estimé lundi, au lendemain de l'intervention télévisée du président sur TF1, que François Hollande "répare ce que Sarkozy a défait". [AFP] Le député PS Jean-Christophe Cambadélis, candidat à la succession de Martine Aubry à la tête du parti socialiste, a estimé lundi, au lendemain de l'intervention télévisée du président sur TF1, que François Hollande "répare ce que Sarkozy a défait". [AFP]

Le député PS Jean-Christophe Cambadélis, candidat à la succession de Martine Aubry à la tête du parti socialiste, a estimé lundi, au lendemain de l'intervention télévisée du président sur TF1, que François Hollande "répare ce que Sarkozy a défait".

Comme on lui demandait sur Europe 1 si le chef de l'Etat "faisait" du Sarkozy, il l'a réfuté. "Il répare ce que Sarkozy a défait. Il y a une crise mondiale, tout le monde l'a compris", a déclaré le député de Paris. Mais en même temps la gestion de Nicolas Sarkozy l'a aggravée, et nous devons redoubler d'efforts", a-t-il ajouté.

Interrogé sur le risque pour le chef de l'Etat de mécontenter une grande partie de son électorat, M. Cambadélis a répondu: "Il faut prendre des risques pour la France. On disait qu'il n'en prenait pas, qu'il était attentiste". "Nous allons nous battre", a poursuivi celui qui estime à "50/50" ses chances de devenir premier secrétaire.

Interrogé à ce sujet sur France Inter, Jean-Christophe Cambadélis a simplement dit avoir "discuté" récemment avec Martine Aubry et que la première secrétaire "n'était pas seule à décider" de sa succession à la tête du PS.

Il n'a pas voulu en dire plus, réfutant que cela sente "le roussi" pour lui, comme le lui demandait la journaliste.

"Je vois qu'un certain nombre de personnalités ont leur mot à dire. Il m'a semblé que tout le monde (...) n'était pas d'accord et qu'il y avait des avis divergents", a-t-il dit.

A lire aussi : 

Hollande se donne deux ans pour redresser la France

Vous aimerez aussi

Politique François Hollande veut supprimer la fonction de Premier ministre
Politique Mairie de Barcelone : Manuel Valls à l'heure du choix
Politique François Hollande tacle (encore) Emmanuel Macron

Ailleurs sur le web

Derniers articles