Gaz de schiste : Bové se réjouit de la position de Hollande

José Bové Il s'est dit "globalement satisfait" de la teneur du discours.[FRANK PERRY / AFP]

L'eurodéputé EELV José Bové s'est réjoui que le président de la République ait "sans ambiguïté fermé la porte aux gaz de schiste" en annonçant le retrait de sept permis dans son discours d'ouverture de la conférence environnementale.

"C'est une décision très positive, ça met fin à une cacophonie suite aux déclarations des industriels, ça met un point final" aux explorations, a-t-il souligné en marge de la conférence.

M. Bové a dit cependant qu'il resterait "très vigilant" face à la possibilité que cette technique soit utilisée pour "d'autres types d'hydrocarbures".

"On parle des gaz de schiste, mais il y a aussi les +tight gas+ et les gaz de houille qui nécessitent la fracturation hydraulique", a-t-il souligné.

Selon lui, "tout ça doit être remis à plat".

Il s'est dit en outre "globalement satisfait" de la teneur du discours, relevant que sur la transition énergétique "on a avancé", avec notamment des engagements sur la rénovation thermique des logements, qualifiée par François Hollande d'une des "grandes priorités" de son quinquennat.

"C'est au moins aussi important que les énergies renouvelables, parce que l'énergie qui pollue le moins, c'est celle qu'on n'utilise pas", a noté M. Bové.

Vous aimerez aussi

Environnement Nouvelle-Zélande : une ministre écologiste utilise son vélo pour aller accoucher
Algues toxiques, méduses mortelles... la canicule marine menace tout l'écosystème
Environnement Algues toxiques, méduses mortelles... la canicule marine menace tout l'écosystème
Environnement Six conséquences concrètes de la pollution de l'air sur la santé

Ailleurs sur le web

Derniers articles