Le match Copé-Fillon aura bien lieu

Le match Copé-Fillon aura bien lieu Ils sont les deux seuls candidats a assurer disposer des parrainages nécessaires.[THOMAS SAMSON / AFP]

Le duel tant attendu aura lieu. C’est bien le match Copé-Fillon que les 264 000 militants de l’UMP auront à départager dans deux mois pour la présidence de l’UMP. Aucun des trois autres candidats encore en lice hier matin n’est parvenu à obtenir suffisamment de parrainages. Alors qu’il fallait en déposer

7 924 au siège du parti, Nathalie Kosciusko-Morizet en a recueilli un peu moins de 7 000, Bruno Le Maire 7 175, tandis qu’Henri Guaino a simplement déclaré ne pas en avoir assez. «Cette procédure archaïque est quelque part entre la Corée du Nord et Cuba», a regretté le député des Yvelines sur France 2. Jean-François Copé et François Fillon n’ont pas connu ce genre de problèmes. 

 

Premier point pour Fillon

Et bien que la commission interne chargée d’organiser la campagne (Cocoe) s’arrête de compter à 7 924 parrainages, chaque camp a rivalisé d’intox pour assurer qu’il en avait obtenu le maximum. Alors que l’actuel secrétaire général de l’UMP affirmait dans la matinée en avoir obtenu 30 000 – il devrait finir autour de 40 000 – l’ex-Premier ministre a assuré en avoir récolté 45 000.

«Le rassemblement militant est derrière François Fillon», s’enthousiasme Christian Estrosi, conscient de marquer un point alors que son champion a été moqué en candidat «des barons». «Fillon passe de 15 000 parrainages à 45 000 en une journée et refuse le contrôle d’huissier. C’est le grand grand bluff», s’insurge le copéiste Sébastien Huygues.

Ce premier affrontement sur le comptage des parrainages illustre les tensions qui vont se multiplier durant la campagne. Au grand dam de Nathalie Kosciusko-Morizet : «Ça peut paraître paradoxal, mais un excès de testostérone risque de stériliser le débat des idées dans cette campagne, c’est vraiment dommage», a ironisé la députée des Yvelines.

 

UMP : le calendrier des prochaines semaines

5 octobre : Ouverture de la campagne officielle. A cette date, Jean-François Copé ne pourra plus se prévaloir du titre de secrétaire général de l’UMP.

25 octobre : Date théorique du débat télévisé qui devrait avoir lieu sur France 2 entre les deux candidats.

18 novembre : Les 264 000 militants de l’UMP éliront leur président par un vote dans les fédérations.

À suivre aussi

Justice Le couple Fillon renvoyé devant le tribunal correctionnel
Le parquet national financier a requis un procès devant le tribunal correctionnel pour François Fillon et son épouse Penelope.
Politique Soupçons d'emplois fictifs : le parquet national financier requiert un procès pour le couple Fillon
Justice François Fillon en danger, selon le JDD

Ailleurs sur le web

Derniers articles