Non-cumul des mandats : le texte présenté vers la fin de l'année

Alain Vidalies, le 12 juillet 2012 à l'Assemblée nationale à Paris [Jacques Demarthon / AFP/Archives] Alain Vidalies, le 12 juillet 2012 à l'Assemblée nationale à Paris [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Le texte sur le non-cumul des mandats des parlementaires sera présenté vers la fin de l'année en Conseil des ministres pour examen au Parlement au premier trimestre de 2013, a indiqué vendredi le ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies.

Ce texte sera présenté après les conclusions, début novembre, de la commission Jospin sur la rénovation de la vie politique, qui doit se prononcer entre autres sur le non-cumul des mandats, a précisé M. Vidalies à quelques journalistes.

Il existe une "volonté majoritaire d'aller de l'avant" sur le non-cumul des mandats, même s'il existe des "résistances", notamment au sein du PS, a ajouté le ministre selon lequel "l'enjeu, c'est 2014", date à laquelle auront lieu notamment les élections municipales.

Alain Vidalies avait indiqué vendredi matin sur LCI que le gouvernement envisageait d'inscrire dès la loi de finance 2013 des dispositions sur le non-cumul des rémunérations, avant celles sur le non-cumul des mandats.

L'application de ce texte sur le non-cumul des rémunérations, selon lequel un député ou un sénateur devra se contenter de ses émoluements de parlementaire, doit être "immédiate", a répété le ministre.

Vous aimerez aussi

Des militantes pour la légalisation de l'avortement habillées en personnages de "La servante écarlate" de l'auteure canadienne Margaret Atwood, défilent dans le parc de la Mémoire, le 5 août 2018 à Buenos Aires, en Argentine [ALEJANDRO PAGNI / AFP]
Projet de loi Argentine : le Sénat rejette la légalisation de l'avortement
La ministre de la Justice, Nicole Belloubet le 13 juillet 2018 à l'Assemblée nationale [FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives]
Polémique Belloubet pas favorable à une audition de Benalla devant la commission d'enquête du Sénat
Le Sénat a voté lundi une proposition de loi de députés LREM visant à une "interdiction effective" des téléphones portables dans les écoles et collèges à la rentrée prochaine. [JUNG YEON-JE / AFP/Archives]
Politique Interdiction du portable à l'école : feu vert définitif du Sénat, avant l'Assemblée lundi

Ailleurs sur le web

Derniers articles